Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Le Bhoutan veut devenir une nation pionnière en matière de véhicule électrique

Le royaume du Bhoutan, enclavé entre l'Inde et la Chine, a signé un partenariat sur l'acquisition de voitures électriques avec Nissan. L'enjeu : devenir une nation "zéro-émission" et utiliser son potentiel d'énergie hydro-électrique.
Le Bhoutan veut devenir une nation pionnière en matière de véhicule électrique

« Le royaume du Bhoutan est heureux de lancer ce partenariat avec Nissan, afin de devenir une nation pionnière des véhicules électriques » a déclaré Tshering Tobgay, le Premier ministre bhoutanais. Le partenariat a été signé entre Messieurs Tobgay et Ghosn, le président de Nissan et de Renault, le vendredi 21 février. Le gouvernement bhoutanais souhaite développer les véhicules électriques. Le pays importe l'essence pour ses voitures et la facture grimpe rapidement à mesure que s'accroît le parc automobile bhoutanais. Cependant il dispose de très fortes ressources hydro-électriques d'1 400 mégawatt.L'utilisation de véhicules électriques permettrait ainsi à ce petit pays coincé entre la Chine et l'Inde d'équilibrer sa balance des paiements. Carlos Ghosn a annoncé que Nissan allait « fournir des Leaf et des chargeurs rapides au Bhoutan, afin de montrer comment notre activité de véhicule électrique peut s'adapter aux marchés émergents riches en énergie propre ».


Un marché encore à capacité restreinte

Carlos Ghosn est conscient que ce marché est réduit, le PIB moyen par habitant ne dépassant pas les 2 400 dollars. C'est pour cela que les marchés visés concernent en priorité les véhicules officiels, les taxis ainsi que les familles les plus aisées. « On parle de centaines de voitures, mais j'espère bien qu'il y aura quelques milliers derrière. », ajoute le président de l'Alliance Renault-Nissan. Deux Nissan Leaf ont été offertes au pays par Carlos Ghosn. Les accords financiers pour équiper la flotte gouvernementale et les taxis bhoutanais n'ont pas été révélés pour l'instant.


Permalien :