Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Entretien avec CHAdeMO, nouvel adhérent de l'Avere-France

L’Avere-France propose à ses nouveaux adhérents de se présenter au travers d’une interview. Cette semaine, Tomoko Blech, Secrétaire générale de CHAdeMO Europe, nous explique les missions de l'association, ses perspectives et son point de vue sur le développement de l'électromobilité.
Entretien avec CHAdeMO, nouvel adhérent de l'Avere-France

Avere-France : Pourquoi CHAdeMO s'est-elle engagée dans la mobilité électrique ?

Tomoko Blech :
Le véhicule électrique est la réponse adéquate à bon nombre des enjeux environnementaux du secteur des transports, en particulier, les émissions de gaz à effet de serre, la pollution ou encore les nuisances sonores.L'association CHAdeMO a été formée dans le but d'encourager l'adoption d'une technologie de recharge rapide compatible avec le plus grand nombre de véhicules électriques possible. Nous croyons que le fait de pouvoir recharger son véhicule à 80% en 30 minutes accélèrera le développement du marché. Nous constatons déjà les effets de notre action !



Quels services apporte l'association CHAdeMO ?

CHAdeMO a été le premier à proposer une technologie innovante de recharge au moment de l'arrivée de la nouvelle génération de véhicules électriques il y a 5 ans.L'association développe, améliore et soutient les premiers et uniques chargeurs rapides commercialisés partout dans le monde. A travers un processus de certification rigoureux, nous garantissons aux utilisateurs une haute qualité de service, notamment l'interopérabilité des prises avec les différents constructeurs. Nous sommes aussi une plateforme de partage d'information et d'échange à destination d'acteurs de la mobilité électrique de différents secteurs. Nous participons à divers événements et conférences où nous présentons les retours d'expérience de nos projets d'installation de chargeurs rapides dans le monde.



Quelles sont vos prévisions de croissance ?

Nous avons à ce jour installé environ 3 500 chargeurs CHAdeMO dans le monde, dont 1 000 en Europe. L'expérience du Japon, premier pays à avoir adopté CHAdeMO comme standard, montre qu'il y a une corrélation entre le nombre de chargeurs rapides disponibles et le dynamisme du marché local du véhicule électrique. Nous pensons ainsi que notre niveau d'activité sera proportionnel à la croissance des ventes, voire plus élevé. Et ce, jusqu'à ce que les véhicules électriques investissent définitivement nos villes.



Qu'est-ce qui pourrait freiner l'essor du marché du véhicule électrique ?

Il est essentiel d'assurer l'interopérabilité des infrastructures de charge à travers l'Europe. Les conducteurs de véhicules électriques doivent bénéficier d'une recharge et d'un système de paiement sans faille, quels que soient l'endroit et le véhicule utilisé. Nous dépendons aussi du soutien de nos décideurs. Des politiques publiques inadaptées à la réalité du marché pourraient en effet ralentir le développement de la filière. Il est indispensable que les réglementations européennes et nationales soutiennent l'industrie du véhicule électrique.



Quel message souhaitez-vous transmettre à la filière ?

L'association CHAdeMO encourage le déploiement d'infrastructures de recharge rapide accessibles au public. Tandis que nous faisons la promotion d'un type de technologie, notre objectif global est d'accélérer la conversion des automobilistes du monde entier à l'électrique. Nous préconisons ainsi l'adoption de bornes multi-standards qui permettent la recharge de tous les véhicules.Nous sommes très heureux de rejoindre l'Avere-France et ses membres très actifs pour l'électromobilté. Nous avons à coeur de nous investir pour échanger des idées et en savoir plus sur le développement de cette industrie dynamique.


Illustration : © CHAdeMO

Permalien :