Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Petit-déjeuner - Innover dans la mise sur le marché du véhicule électrique

Innover. Pour les chercheurs du groupe Dever, les véhicules sont parfois commercialisés comme ils l'étaient il y a plusieurs années. Ils voient ainsi à travers l'innovation que représente le véhicule électrique (VE) la nécessité d'aborder le marketing de ce type de produit sous un nouvel angle.
Petit-déjeuner - Innover dans la mise sur le marché du véhicule électrique

Une trentaine de professionnels du secteur de la mobilité sont venus, dans les locaux de la Poste, ce jeudi 24 avril 2014. Ils sont là pour assister aux interventions d'Elizabeth Couzineau et Jérôme Bêche du groupe Dever et échanger avec eux sur le thème « Innover dans la mise sur le marché du véhicule électrique » autour d'un petit-déjeuner convivial organisé par l'Avere-France.


Le nouveau pouvoir du client oblige à un changement des pratiques commerciales


Le constat auquel arrivent nos deux intervenants est qu'il existe « un décalage entre la sophistication de l'offre et un manque d'imagination sur la commercialisation ». Aujourd'hui encore, le VE est vendu de la même manière qu'un véhicule thermique. Ce dernier, cependant, requiert une approche totalement différente.


On ne peut plus envisager la relation avec le client comme auparavant, du haut vers le bas. C'est aujourd'hui clairement du client qu'il faut partir pour adapter l'offre.Plus qu'un simple produit, le VE est « la promesse ultime » faite au client. Ainsi, la mise sur le marché d'un VE ne peut plus seulement être conçue comme la mise à disposition d'un simple produit mais aussi de solutions et services autour de celui-ci. L'évolution vers cette notion de service est essentielle. Elle se doit d'être la plus complète possible car le succès du seul produit n'est aujourd'hui plus garanti.


Le succès de l'innovation ne garantit pas sa pérennité


C'est l'usage de l'offre qui permet de mieux comprendre le client et par la suite mieux adapter le produit à celui-ci. En effet, en matière d'innovation il faut savoir rester vigilant. Le succès d'une innovation lors de son lancement demande à être confirmer par la suite. En effet, les acheteurs initiaux d'un produit sont différents de ceux du cœur de marché. Les premiers achètent le produit pour l'innovation et sont prêts à en accepter les défauts. Le cœur de marché, quant à lui, recherche un produit efficace et attend ainsi une version améliorée de celle de lancement.


En conséquence le marketing doit nécessairement être adapté. Il apparait donc, au terme de ce petit-déjeuner, comme primordial de donner à la mise sur le marché la même impulsion innovatrice que celle inspirée par le véhicule électrique.



Illustration : © Avere-France
Permalien :