Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Formula E : deuxième étape réussie en Malaisie !

Le championnat de Formula E a passé le 22 novembre la deuxième. Après un baptême du feu à Pékin, la seconde édition de Putrajaya en Malaisie a été un succès selon Renault, dont les bolides Spark-Renault SRT01_E étaient à nouveau à l’épreuve.
Formula E : deuxième étape réussie en Malaisie !

L'électrique a fait le show samedi 22 novembre à Putrajaya ! La capitale administrative de la Malaisie a en effet accueilli la deuxième étape du championnat de Formula E. Après un premier tour de chauffe à Pékin, la seconde édition a été celle de la confirmation pour Renault.

Quelques ajustements sur l'implantation de la boîte de vitesses avaient été faits pour l'occasion sur le modèle Spark-Renault SRT01_E utilisé par les 20 concurrents de l'étape. Du côté des autres partenaires, Michelin avait également conçu un modèle de pneu spécifique au grand prix pour parer les risques de pluie fréquents en cette saison.

Le bilan ? « Mission accomplie », juge Renault Sport : aucun problème technique n'a été déclaré pendant ce deuxième ePrix de l'histoire. En outre, les monoplaces se sont à nouveau démontrées « robustes et sûres comme peuvent en témoigner les compétiteurs partis à la faute sur le tracé urbain de Putrajaya ».

Rendez-vous des passionnés de sensations fortes, le spectacle n'a pas moins été un moment de pédagogie. Renault a en effet mis à l'essai ses modèles-phares, ZOE et Twizy, au sein du eVillage tout au long de la journée.

Pour Michelin, la Formula E est avant tout l'occasion de réduire davantage la résistance à l'avancement des pneus, responsable de 30% de la consommation d'énergie, pour augmenter l'autonomie des véhicules électriques.


Le récit des événements par Renault Sport


« Au cours d'une journée pleine de rebondissements, Nicolas Prost (e.dams Renault) cédait sa pole position à Oriol Servia (Dragon Racing) suite à sa pénalité écopée à Pékin.

Au cinquième tour, Sam Bird (Virgin Racing) détrônait le catalan avant de mener jusqu'à son changement de monoplace. Troisième de la Formula Renault 3.5 Series en 2012, le britannique récupérait les commandes à quatre boucles du but en dépassant Daniel Abt (Audi Sport ABT), sur une stratégie décalée.

Sam Bird s'imposait finalement devant Lucas di Grassi (Audi Sport ABT) et Sébastien Buemi (e.dams-Renault), tous deux revenus du fond de grille. Le brésilien conserve la tête du championnat avant le rendez-vous de Punta del Este, en Uruguay, le 13 décembre prochain. »


CLASSEMENT

1. Sam Bird (Virgin Racing) 31 tours
2. Lucas di Grassi (Audi Sport ABT) +4''175
3. Sébastien Buemi (e.dams-Renault) +5''739
4. Nicolas Prost (e.dams-Renault) +9''552
5. Jérôme d'Ambrosio (Dragon Racing) +13''722
6. Karun Chandhok (Mahindra Racing) +17''158
7. Oriol Servia (Dragon Racing) +18''621
8. Antonio Félix de Costa (Amlin Aguri) +19''926
9. Jaime Alguersuari (Virgin Racing) +20''053
10. Daniel Abt (Audi Sport ABT) +45''663
Meilleur tour : Jaime Alguersuari (Virgin Racing) 1'24''429


Illustration : © FIA

Permalien :