Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Encourager la livraison en véhicule électrique en ville

Facilités de circulation, bornes de recharge, mise à disposition de foncier... Les collectivités détiennent les clés pour encourager les professionnels de la logistique à s'équiper de véhicules utilitaires électriques pour effectuer les derniers kilomètres de livraison de marchandises.
Encourager la livraison en véhicule électrique en ville

La livraison de marchandises en ville est aujourd'hui responsable d'une grande partie de la pollution émise par les transports en France :

  • On estime que 25% du CO2 et des gaz polluants émis par les transports sont dus aux véhicules de livraison
  • Les livraisons sont responsables d'une pollution indirecte due à la congestion et l'attente liée aux stationnements illicites
  • En matière d'impact sonore, les véhicules de livraison représentent une gêne locale notamment due aux arrêts moteur tournant et aux engins de manutention inadaptés.

Les collectivités locales ont des compétences adaptées pour répondre à ces enjeux et favoriser le développement d'une logistique du dernier kilomètre durable. Plusieurs outils sont ainsi à leur disposition :

  • Mise en place de plateformes logistiques destinées à permettre la rupture de charge et le relais par des véhicules propres
  • Dégagement de foncier à prix abordable pour relocaliser la logistique urbaine en ville
  • Déploiement de stations de recharge de véhicules électriques adaptées au gabarit des utilitaires
  • Règlementation incitative : plage horaires d'accès aux centres-villes élargies pour les véhicules propres, accès aux voies de bus, livraison de nuit...


Quels véhicules électriques choisir ?


L'offre de véhicules utilitaires légers s'est aujourd'hui élargie et permet de transporter jusqu'à 2 tonnes de marchandises pour une autonomie de 150 km. Certains sont mêmes équipés de groupes frigorifiques pour le transport des produits frais. Consultez notre catalogue de véhicules disponibles !

La livraison de marchandises sur le dernier kilomètre est également propice à l'utilisation de vélos-cargos électriques. Ils cumulent en effet l'avantage d'un volume utile suffisant et d'un petit gabarit, propre à pouvoir desservir les zones commerciales sans nécessiter d'espaces privilégiés de stationnement.


Quelques initiatives


La Mairie de Paris a mis en place depuis xxx une charte sur la logistique urbaine durable conclue avec les entreprises du secteur, afin de parvenir à un objectif de 50% des livraisons du dernier kilomètre effectuées en véhicules non diesel en 2017, puis 100% en 2020.

Pour ce faire, elle a notamment choisi d'introduire des espaces logistiques dans certains parkings concédés de façon à ce que les marchandises acheminées dans des véhicules lourds puissent être distribuées dans de plus petits modèles. Des loyers préférentiels ont été accordés aux opérateurs contre la garantie de livraison en véhicule à faibles émissions.

Chronopost s'est ainsi installé dans le parking de Beaugrenelle. L'entreprise occupe un espace logistique de 3 000 m2 qui regroupe 40 véhicules, dont une dizaine 100% électrique. Capables de contenir entre 80 et 120 colis, ils sont alimentés par de l'électricité 100% renouvelable en vertu d'un partenariat avec Enercoop. Selon Chronopost, La mise en place de cette solution permet à l'entreprise d'économiser en moyenne 5,5 tonnes de CO2 par an sur son site.

A Toulouse, la métropole a aussi mis en place en centre-ville un espace de distribution de marchandises d'une capacité de 400 m2, qui accueille des véhicules et triporteurs électriques. Ces véhicules sont tout le temps autorisés à circuler à l'intérieur des boulevards, alors que les horaires de livraison sont limités à la matinée pour les thermiques.


Illustration : © Nissan

Permalien :