Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Livre vert pour les infrastructures de recharge de véhicules électriques : le volet technique actualisé !

Trois ans après sa publication et avec la parution récente de la directive européenne relative aux carburants alternatifs, le Livre vert méritait une actualisation. C'est aujourd'hui chose faite. Une mise à jour a en effet été publiée ce jour. Elle concerne uniquement les aspects techniques de ce guide, et s'adresse aussi bien aux collectivités territoriales qu'aux opérateurs privés.
Livre vert pour les infrastructures de recharge de véhicules électriques : le volet technique actualisé !

Ces recommandations techniques, qui font suite à la publication fin octobre de la directive européenne relative au déploiement d'une infrastructure pour carburants alternatifs (lire actualité précédente), viennent notamment entériner la standardisation des normes de prises et de charges. Elles apportent également des précisions sur la conception globale du Gouvernement concernant le réseau national d'infrastructures de recharge, sur les fonctionnalités et les usages des bornes par exemple.

Les standards de prises et de charges arrêtés


Charge normale

Pour la charge normale standard (3,7 ou 7 kVA) ou normale accélérée (22 kVA), le guide recommande l'installation d'au minimum deux types de socles pour chaque point de charge d'une borne :

  • Un type E (pour la prise E/F domestique usuelle en France) pour la recharge en mode 1 ou 2 ;
  • Un type 2 (ou type 2S) correspondant à la norme EN62196-2 pour la recharge en mode 3,

Ceux-ci étant les seuls compatibles sur la majorité des pays européens.


Charge rapide

En ce qui concerne la charge rapide, plusieurs câbles attachés sont recommandés afin d'offrir une solution compatible avec les divers choix techniques proposés par les constructeurs:

  • Un câble pour courant alternatif avec un connecteur type 2 ;
  • Un câble pour courant continu avec un connecteur type "CHAdeMO" (configuration AA, comme décrit dans la norme EN62196-3) ;
  • Un câble pour courant continu avec un connecteur type "Combo 2" (configuration FF, comme décrit dans la norme EN62196-3) ;


Standards de charge

Le document rappelle également qu'en l'état actuel, il est recommandé d'adopter une configuration type standardisée. Trois configurations se dégagent aujourd'hui :

  • Les bornes de recharge normale standard à 3,7 ou 7 kVA (avec deux points de charge simultanée, chaque point de charge disposant d'un socle répondant aux recommandations évoquées précédemment pour la charge normale)
  • Les bornes de recharge normale accélérée à 22 kVA, qui peuvent fournir toutes les puissances entre 3,7 et 22 kVA, permettant de charger tous les véhicules adaptés au mode 3, à la puissance dont est capable ce véhicule (avec deux points de charge simultanée, chaque point de charge disposant d'un socle répondant aux recommandations évoquées précédemment pour la charge normale).
  • Les bornes de recharge rapide, à 43 kVA triphasé alternatif (AC) et 50 kVA en courant continu DC (avec un point de charge répondant aux recommandations citées précédemment concernant la charge rapide).



Installation et usages


Concernant les recommandations relatives aux usages, deux types de station de recharge sont identifiés :

  • celle qui est associée à un stationnement longue durée, à développer dans les zones résidentielles, où certains usagers ne disposent pas de parking privé ou sur les lieux de travail ;
  • celle qui permet une recharge pendant un temps limité, à déployer dans des zones de transition, afin de permettre la rotation des utilisateurs à la borne.

Des recommandations sont également faites quant à l'installation des points de recharge, tant dans le domaine privé que dans l'espace public. Pour le cas particulier d'une localisation en parking souterrain, il est mentionné que les dispositions doivent être conformes aux préconisations du cahier des charges relatif à l'installation d'infrastructures de recharge de février 2012 (voir en annexe). Il est aussi souligné que la maintenance des équipements est une nécessité qui doit être absolument prise en compte, dans un souci de "crédibilité de l'écosystème de la mobilité électrique".

Enfin, le texte rappelle qu'une signalisation dédiée a été mise en place. Le code de la route vient en effet d'être modifié, et des panneaux indiquant la proximité d'un poste de recharge de véhicules électriques, ainsi que des panneaux de type ID permettant l'indication de direction d'un poste de recharge de véhicules électriques, ont été homologués et seront déployés prochainement (lire actualité précédente).


Localiser les IRVE sur data.gouv

Le guide apporte aussi un éventail de précisions sur les fonctionnalités envisagées pour les futures bornes. La monétique et l'interopérabilité y sont notamment détaillés. Concernant la question cruciale de l'interopérabilité, il est précisé que chaque projet doit présenter "un niveau d'interopérabilité satisfaisant", puisque chaque station, chaque point de charge a vocation à contribuer à l'édification du réseau national et européen d'infrastructures de recharge.. Afin de mener à bien cette mission, il est notamment rappelé qu'il est essentiel de référencer les points de charge mis en service via la plateforme du open data du Gouvernement : data.gouv.fr.

Sur la question de la monétique enfin, le texte mentionne que "l'ensemble des bornes doit être équipé a minima d'un moyen de lecture RFID compatible ISO 14443-A de type Mifare, et de l'indication d'un numéro ou d'une adresse URL permettant de joindre l'opérateur".

Télécharger le livre vert : http://www.economie.gouv.fr



Illustrations : Avere-France

Permalien :