Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Bientôt des centaines de bornes de recharge rapide le long des autoroutes européennes !

Deux projets d'équipement des autoroutes européennes en bornes de recharge rapide se sont fait écho ces dernières semaines: le projet ELECTRIC et le projet EDF. Ils ont pour caractéristique d'être tous les deux financés à moitié par le programme TEN-T (Trans-European Transport Networks) de la Commission Européenne (RTE-T en français), qui vise à harmoniser et à mieux inter-connecter les systèmes de transports européens.
Bientôt des centaines de bornes de recharge rapide le long des autoroutes européennes !

Un corridor de la Suède à l'Allemagne


Le projet ELECTRIC (European Long-Distance Electric Clean Transport Road Infrastructure Corridor) sera financé à 50% par le programme TEN-T de la Commission Européenne, pour un budget total de 8,4 millions d'euros. Il vise à dresser un axe de bornes de recharge rapide sur les autoroutes du nord de l'Europe, et devrait permettre le ralliement de la Suède, du Danemark, de l'Allemagne et des Pays-Bas. Au total, 155 bornes de recharge rapide vont être déployées, dont 30 aux Pays-Bas, 23 au Danemark, 35 en Suède et 67 en Allemagne.

Le projet est composé d'un consortium de cinq partenaires, dont le leader est le fabricant de solutions de recharge rapide suisse ABB. Se joignent à lui l'opérateur de mobilité allemand Fastned B.V., l'opérateur de mobilité électrique danois CLEVER A/S, l'opérateur de mobilité électrique suédois Öresundskraft AB et l'Institut de test et certification allemand VDE Prüf-und Zertifizierungsinstitut GmbH.

Le projet devrait bientôt être terminé, sachant que les premières bornes de recharge du projet sont d'ores et déjà déployées au Danemark. La fin du déploiement est prévue pour la fin de l'année 2015.




EDF pour équiper les grands axes autoroutiers de France


Le géant français de l'électricité devrait installer 200 bornes de recharge sur des aires d'autoroutes, à proximité de noeuds de communication structurants autour des grandes villes françaises, et près des frontières avec l'Allemagne, la Belgique et l'Italie. Le budget total du projet est estimé à 10 millions d'euros, et sera financé à hauteur de 4,5 millions d'euros par le programme TEN-T de l'Union Européenne.

Le projet EDF s'appuie aussi sur un consortium regroupant notamment Renault-Nissan, BMW et Volkswagen. Les premières bornes pourraient être déployées dès le début de l'année 2015, pour terminer d'être installées à l'horizon 2017.

Un pas de plus vers une mobilité européenne connectée

Ces projets seront avant tout l'occasion de réaliser l'interopérabilité entre les différents voisins européens. L'accès aux bornes s'effectuera ainsi au travers d'une seule carte unique. De même, les bornes de recharge rapide seront équipées de toutes les prises standardisées pour la recharge rapide définies dans la directive AFI sur les carburants alternatifs (lire actualité précédente) : un câble pour le courant alternatif, un câble pour le courant continu type CHAdeMO et un câble pour le courant continu type Combo2.

L'objectif affiché est d'aider à l'accélération d'acquisition de véhicules électriques en Europe. Mais aussi et surtout de pouvoir faciliter la réalisation de longues distances en véhicules électriques, et donc rassurer l'utilisateur européen aujourd'hui préoccupé par l'autonomie des véhicules électriques.


Illustrations : ABB

Permalien :