Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Paris - Stationnement gratuit et prolongation de l'aide à l'achat d'un deux-roues électrique

Dernier Conseil de Paris oblige, l’actualité parisienne sur la mobilité est chargée sur la fin d’année. L’électrique prouve être une fois de plus au cœur des ambitions de la capitale : stationnement gratuit maintenu, subvention prolongée pour les vélos et scooters et bientôt de nouvelles bornes de charge.
Paris - Stationnement gratuit et prolongation de l'aide à l'achat d'un deux-roues électrique

La place privilégiée de la mobilité électrique est préservée dans la capitale. Le Conseil de Paris a maintenu son soutien en accordant aux véhicules le droit de se stationner gratuitement en voirie et en prolongeant l'aide à l'achat d'un vélo ou scooter électrique.

Déjà, un peu plus tôt cet automne, Anne Hidalgo avait inauguré Utilib', l'offre utilitaire d'Autolib' pour enrichir la panoplie de services dans la capitale (lire actualité précédente).


Le stationnement reste gratuit à Paris pour les électriques


Alors que les conditions du stationnement se sont durcies à Paris, les véhicules électriques bénéficient toujours de la gratuité. Un privilège qui n'a pas échappé aux constructeurs automobiles à l'image de Renault qui vient de lancer une campagne d'information.


Très engagée sur le terrain de la sortie du tout diesel et de la voiture individuelle, la Mairie agit aussi en faveur des modes actifs. C'est pourquoi elle a décidé de prolonger définitivement l'aide à l'achat d'un deux-roues électrique. Reconduit l'année dernière pour une année de plus, le dispositif n'a cette fois plus de terme défini.

La ville rembourse ainsi aux Parisiens 33% de l'achat d'un vélo à assistance électrique ou d'un scooter électrique neuf dans une limite de 400 €. La subvention est accordée sur présentation de la facture et d'un certificat d'homologation aux seuls résidents de la capitale.

Du côté de la Mairie de Paris, le bilan est très positif. "Depuis le lancement du dispositif en 2009, la ville a octroyé la subvention à 13 800 bénéficiaires pour les vélos et 470 pour les cyclomoteurs", explique Patrick Le Coeur, responsable du pôle mobilité électrique à la direction de la voirie et des déplacements.


Une aide sollicitée à la région pour financer les bornes


En Conseil de Paris, Anne Hidalgo a également sollicité l'aide de la Région Ile-de-France au titre du dispositif « Nouveaux Véhicules Urbains » pour financer l'installation d'une première tranche de 60 bornes accélérées. Chacune d'entre elles sera munie de trois points de charge et sera compatible avec tous les véhicules électriques disponibles sur le marché. Les travaux devraient commencer au cours du 1er semestre 2015.

Le prix unitaire HT pour chaque borne de la Ville de Paris est de 37 410 € pour la fourniture et l'installation de la borne. L'aide de la région porte sur 40% de la dépense plafonnée à 10 000 € HT par borne. Sur cette base, la ville de Paris pourrait bénéficier de 240 000 € d'aide si le dossier venait à être accepté.


Illustration : © Avere-France

Permalien :