Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Le marché du véhicule électrique maintient sa progression en 2014

Le véhicule électrique finit l’année 2014 sur une croissance de 7,8% par rapport à 2013 ! Poussé par un mois historique en décembre, il atteint les 15 045 immatriculations dont 70% de voitures particuliers. Le marché est désormais bien installé et devrait profiter en 2015 de la poursuite des politiques incitatives des pouvoirs publics.
Le marché du véhicule électrique maintient sa progression en 2014

Un mois de décembre record


L'année 2014 s'est conclue sur un mois de décembre des plus fournis en immatriculations. Quoi de mieux en effet pendant les fêtes de Noël que de retrouver des véhicules électriques au pied du sapin ? Décembre marque ainsi le record historique d'immatriculations de véhicules électriques avec 2 227 modèles sortis des concessions. Une performance qui correspond au double de celles enregistrées en 2013 à la même période.

Sur le segment des particuliers, Renault franchit le cap du millier de véhicules immatriculés en un mois avec 1 182 ZOE, son meilleur résultat depuis son lancement en mars 2013. Suivent ensuite la Nissan LEAF (129), la Bolloré Bluecar (100), la Tesla Model S (86) et la Smart Fortwo (63).

Les immatriculations remontent également du côté des utilitaires. Le marché progresse de 24% pour atteindre les 584 modèles écoulés. Le Kangoo ZE maintient sa marche en tête avec 337 unités enregistrées devant le Nissan E-NV200 (64), la Renault ZOE (46) et le Goupil G3 (40).


Plus de 10 000 voitures électriques particulières immatriculées en 2014 !


Le marché du véhicule électrique finit 2014 sur une augmentation de 7,8% par rapport à 2013. Avec 15 045 immatriculations toutes catégories confondues, il atteint un nouveau pallier après les 13 954 modèles de l'année dernière. "C'est vrai que les volumes sont encore assez marginaux par rapport à l'ensemble du marché, mais pour un marché aussi jeune c'est très positif", commente Marie Castelli, secrétaire générale de l'association.

Fait marquant de l'année, le véhicule particulier a creusé l'écart avec l'utilitaire. Il a franchi en 2014 un nouveau cap en atteignant les 10 560 modèles immatriculés, soit 20,3% de plus qu'en 2013. C'est la preuve qu'il intéresse de plus en plus d'acheteurs ou loueurs particuliers, bien aidé par des événements grand public comme le Mondial de l'Automobile où il a reçu un très bon accueil des participants. Collectivités et entreprises continuent aussi de densifier leur flotte pour les déplacements de leurs agents à l'image de Bordeaux ou encore Sépur. L'utilitaire quant à lui baisse de 13,3% avec 4 485 nouveaux modèles cette année.

Si l'on regarde les modèles les plus plébiscités, la Renault ZOE est l'incontestable numéro 1 et enregistre 5 970 immatriculations (+ 8,3%) devant les 1 604 Nissan LEAF (+ 11,5%) et les 1 170 Bolloré Bluecar (+77,8%). A la différence de 2013, le marché s'est diversifié et enrichi de nouveaux modèles comme le Kia Soul EV, les Volkswagen e-up! et e-golf ou plus récemment encore, la Mercedes Classe B électrique. La plupart des constructeurs proposent désormais une offre alternative au véhicule thermique, qui couvre une grande partie des besoins de déplacements des Français.

Les véhicules électriques représentent 0,59% des 1,7 millions d'immatriculations des modèles neufs en France.


De bonnes perspectives pour le véhicule électrique en 2015


L'élan des immatriculations de la fin d'année laisse augurer une bonne dynamique pour 2015. Rappelons que le marché a quand même été ralenti en 2014 par la rédaction du décret bonus antérieure à celle entrée en vigueur au 1er juillet.

La décision du Gouvernement de corriger cette différence de traitement a d'ailleurs largement contribué au décollage du marché depuis septembre 2014. Les efforts conjoints des pouvoirs publics, des collectivités territoriales et des constructeurs ont ainsi permis de rendre le véhicule électrique plus attractif encore. Ce travail de visibilité et de pédagogie ainsi engagé devrait au fil des mois s'enrichir de nouveaux adeptes. L'Avere-France a donc bon espoir que la trajectoire ascendante du véhicule électrique poursuive sa route en 2015 !



Illustrations : © Avere-France / AAA data

Permalien :