Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Les mesures du plan antipollution de Paris dévoilées

Anne Hidalgo a présenté au journal Le Monde en avant-première des mesures du prochain plan antipollution, bientôt présenté en Conseil de Paris. Elle manie le bâton - interdiction de circulation aux véhicules les plus polluants - et la carotte - aides financières et incitations à l'usage.
Les mesures du plan antipollution de Paris dévoilées

Interrogée par un journaliste du Monde, Anne Hidalgo détaille certaines mesures phares de son plan antipollution qu'elle présentera en Conseil de Paris le 9 février. Un programme ambitieux qui prévoit de bouleverser le paysage parisien du transport et améliorer la qualité de l'air.


Paris : une zone à baisse émission ?


Anne Hidalgo souhaite délimiter à Paris une zone à basse émission pour en interdire l'accès aux véhicules les plus polluants : circulation des cars et poids lourds dès le 1er juillet 2015, puis tous les véhicules les moins vertueux au 1er juillet 2016. La distinction entre les véhicules habilités à rouler pourrait reposer sur la classification selon les émissions de polluants atmosphériques, sur laquelle se basaient déjà les ZAPA.

Pour ce faire, la Maire compte utiliser le futur dispositif contenu dans le projet de loi de transition énergétique (article 13) qui prévoit de déléguer au maire le droit de créer des zones de circulation restreinte. Tout l'enjeu pèse sur la délimitation du périmètre concerné. Mme Hidalgo souhaite que "cette interdiction soit dans un premier temps applicable à l'ensemble de Paris, à l'exception du périphérique et des bois de Paris".


Une aide pour les utilitaires légers


En retour, elle veut accompagner, en concertation avec les syndicats et la chambre des métiers, les professionnels à se doter de véhicules propres. Sera ainsi proposée une aide financière à l'acquisition d'un utilitaire électrique - léger en tout vraisemblance, puisque la Maire évoque une subvention complémentaire à celle de l'Etat. Ce qui reste à la charge de l'acquéreur n'est pas oublié non plus : Anne Hidalgo "souhaite favoriser la création d'un crédit à taux préférentiel".

La mesure devrait bénéficier à la livraison de proximité, sans pour autant résoudre la question des marchandises délivrées par des poids lourds. L'offre électrique est encore assez mineure à ce jour sur ce segment et surtout très chère. Il sera donc nécessaire de rencontrer les constructeurs de véhicules, ce dont la Maire semble avoir déjà conscience.

Dans son entretien, elle souhaite en effet "susciter une offre" et travailler avec "les maires des villes françaises et européennes sur les groupements de commandes". Elle espère ainsi créer "un effet de levier pour faire émerger une offre compétitive de véhicules propres". Dans le même temps, le parc de véhicules de la ville devrait ne plus comporter le moindre véhicule diesel.


Des incitations à l'usage pour les particuliers


Du côté des particuliers, diverses mesures devraient être prises pour les inciter à la mobilité alternative : abonnements Autolib', aides à l'achat, accompagnement financier sur l'installation de bornes de recharge pour les copropriétés, développement du réseau public de bornes (lire actualité précédente).

S'ajoutent à ces incitations l'ouverture des possibilités d'autopartage sur Autolib' ou encore le stationnement gratuit pour les véhicules hybrides rechargeables et électriques.


Un projet métropolitain


A ceux qui l'accuseraient de ne s'intéresser qu'au seul cas parisien, la Maire répond qu'elle travaille étroitement avec les maires de la petite couronne. Les aides financières aux professionnels pourraient par exemple être étendues aux villes de première ceinture.

Pour le reste des mesures, elle fait appel aux volontés des municipalités. Des groupes de travail ont déjà été lancés pour réfléchir sur le sujet.

L'engagement d'Anne Hidalgo est clair alors que la COP 21 se rapproche, faire de Paris "un éclaireur" à l'échelle de la France, une ville exemplaire devant le monde entier.

Retrouvez l'entretien intégral sur le Monde.


Illustration : Droits réservés

Permalien :