Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

En Seine-et-Marne, le SDESM cherche à promouvoir l'utilisation de ses bornes de recharge

Le syndicat départemental des énergies de Seine-et-Marne a déployé un réseau de plus de 300 points de recharge répartis sur les communes urbaines comme rurales de ce territoire de la grande couronne. Elle vise aujourd'hui à développer l'utilisation de son service en organisant l'itinérance de la recharge et en sensibilisant les habitants via un rallye d'éco-conduite.
En Seine-et-Marne, le SDESM cherche à promouvoir l'utilisation de ses bornes de recharge

Le territoire seine-et-marnais est le département d'Ile-de-France qui s'est le plus rapidement emparé des questions d'électromobilité. EPAMARNE a été la première collectivité à avoir été financée par le dispositif ADEME en fin d'année 2013. Le projet du syndicat départemental des énergies de Seine-et-Marne (SDESM) a suivi dans la foulée. Moitié urbain, moitié rural et avec une forte dépendance aux lignes de RER A et E, le département se prête parfaitement à la mobilité électrique.

Le syndicat a équipé le territoire de 168 bornes doubles (soit 336 points de recharge) à 18 kW AC réparties sur environ 150 communes. Le SDESM a fait le choix de bornes de recharge Schneider Electric, équipées de prises type 2 et d'une prise domestique.

Les infrastructures ont été financées à 50% par l'ADEME au titre du programme des investissements d'avenir. Le Conseil général de Seine-et-Marne a également participé en débloquant une enveloppe équivalente à 30% du coût total.


Des évolutions à l'étude


Aujourd'hui, le service Ecocharge77 exploité par Engie, via sa filiale Ineo, compte 380 abonnés. Pour déclencher la charge, les usagers doivent préalablement créditer leur badge RFID après s'être acquitté des 5 € de frais d'enregistrement. Le service sera par la suite facturé 0,50 € quelles que soient la durée d'utilisation et la puissance appelée.

Le SDESM réfléchit à l'heure actuelle à faire évoluer son service. D'abord, en lançant prochainement un sondage auprès de ses abonnés, afin de récolter leurs avis sur ce qui fonctionne bien et ce qui doit être encore amélioré. L'autre chantier engagé, c'est le développement de l'itinérance.

Sur ce terrain aussi, le syndicat a pris de l'avance. Dès juillet 2015, il a signé les premières conventions pour permettre aux abonnés d'autres réseaux de se recharger avec leur badge habituel sans avoir à se réinscrire en Seine-et-Marne. Concrètement, tous les utilisateurs d'un badge Freshmile, Renault ZE pass ou Sodetrel peuvent avoir accès aux bornes Ecocharge77 avec leur carte. Le syndicat veut aller plus loin pour offrir notamment à ses propres abonnés d'utiliser des bornes d'autres réseaux d'Ile-de-France ou des régions limitrophes. Le paiement à l'acte entrera aussi bientôt en service via le système Paybyphone.

Le maillage lui-même est également amené à se transformer. Les bornes les moins fréquentées pourraient migrer vers des stations où la demande est plus forte. Surtout, le SDESM étudie la possibilité de poursuivre l'équipement du territoire avec cette fois des bornes 22 kW AC/DC ou 50 kW sur les axes structurants. L'idée en tête : faciliter la mobilité des utilisateurs, à l'heure où la nouvelle génération de véhicules électriques offre 300 km d'autonomie.




Un rallye d'éco-conduite et un salon pour séduire les Seine-et-Marnais


Il reste maintenant à convaincre les habitants à passer au véhicule électrique. C'est dans cette optique que le SDESM organise les 21 & 22 avril 2017 son 4e salon du véhicule propre Seine-et-Marnais à la Cartonnerie de Dammarie-les-lys.

Ce salon s'adresse aux particuliers, collectivités locales, industriels et entreprises locales qui pourront découvrir, lors de ces deux journées, des modèles de véhicules à faibles émissions (électrique, hybride rechargeable), du deux-roues aux véhicules utilitaires en passant par des poids lourds, bus et autocar.

A cette occasion, le SDESM et Tour Véhicules Electriques (TVE) organisent également le 22 avril un rallye touristique d'éco-conduite : le 1er Seine et Marne Energie Tour. Le parcours se déroulera en deux boucles le samedi (matin et après-midi) avec un départ du salon, un passage par celui-ci à la mi-journée et une arrivée finale dans l'après-midi.

Au milieu de chaque boucle (matin et après-midi), des arrêts seront organisés :

  • le matin, deux arrêts sont prévus à Blandy et Donnemarie-Dontilly
  • l'après-midi, deux arrêts également dans le parc du Château de Fontainebleau et à Flagy


Illustration : © Droits réservés

Permalien :