Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

En juin 2015, le superbonus booste le marché du véhicule électrique

L’embellie du marché du véhicule électrique se poursuit en juin 2015 avec un nouveau mois record de 2 786 immatriculations grâce aux effets de la prime à la conversion. Le premier semestre se termine en beauté avec plus de 10 000 voitures et utilitaires électriques écoulés depuis le début de l’année.
En juin 2015, le superbonus booste le marché du véhicule électrique

2 786 véhicules particulières et utilitaires électriques ont été immatriculés en juin 2015. Le marché augmente de 77% par rapport à juin 2014 où 1 574 véhicules avaient été recensés. Cette forte croissance récolte les fruits de l'entrée en vigueur en avril de la prime à la conversion et la livraison des commandes qu'elle avait générées lors des deux mois précédents.


Un mois record pour la voiture électrique


C'est sur le segment des véhicules électriques particuliers que se concentrent depuis le début de l'année 2015 les plus fortes progressions. En juin 2015, 2 336 immatriculations ont été enregistrées, soit le double des résultats de juin 2014. La part de l'électrique sur le marché automobile français représente ce mois-ci plus d'1% des ventes.

Avec 63% de parts de marché, la Renault ZOE conserve sa première place et améliore son précédent record en cumulant ce mois-ci 1 482 immatriculations, dont une majorité équipée du nouveau moteur R240. Depuis le début de l'année 2015, près de 5 000 Renault ZOE sont sorties des concessions.

Les bonnes performances de la citadine de Renault ne doivent cependant pas occulter le fait que l'envolée du marché profite à tous les constructeurs. La Nissan LEAF se classe une fois encore en seconde position avec 295 immatriculations. La motorisation électrique connaît également un fort succès chez le constructeur japonais puisqu'elle pèse 3,7% des immatriculations de véhicules particuliers sur le mois.

Arrivent derrière la Tesla Model S (132 immatriculations) et la Peugeot Ion (101) qui réalise son meilleur mois de l'année grâce au lancement d'une offre de location attractive. La Bolloré Bluecar conclut, avec 90 immatriculations, un top 5 qui n'a jamais été aussi dense.

Sur les six premiers mois de l'année 2015, le segment a progressé de 86,5% pour atteindre les 8 032 unités. C'est bien mieux qu'en 2014 où 4 306 véhicules électriques particuliers avaient été immatriculés à la même période.


Le segment de l'utilitaire électrique se maintient


Les résultats du marché sont en revanche plus contrastés sur le segment de l'utilitaire électrique. Il enregistre ainsi une baisse de -14% avec 450 immatriculations en juin 2015 contre 524 en juin 2014.

Avec 290 unités enregistrées, le Kangoo ZE continue de dominer les ventes, loin devant le Ligier Pulse4 (45 immatriculations), le Goupil G3 (38) et le Nissan E-NV200 (34). Le bilan du 1er semestre 2015 montre ainsi un marché de l'utilitaire électrique en stagnation avec 2 031 immatriculations contre 2 099 en 2014.

"Juin 2015 est le meilleur mois depuis le lancement du véhicule électrique. Trois mois après l'entrée en vigueur de la prime à la conversion, les incitations publiques et les efforts des constructeurs payent. De plus en plus d'utilisateurs font le choix de l'électrique, attirés par un véhicule désormais plus accessible et moins cher à l'usage. Ce sont maintenant les particuliers qui tirent le marché français du véhicule électrique vers le haut.", commente Joseph Beretta, Président de l'Avere-France.


Retrouvez dans l'espace adhérent l'ensemble des chiffres 2015 !


Infographie : les chiffres clés du marché de la voiture électrique en 2015

Permalien :