Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

IES Synergy mise sur le marché chinois du véhicule électrique

En annonçant une joint-venture avec Wanma Group, IES Synergy veut devenir l’entreprise leader des infrastructures de recharge en Chine. Une fois le manque de bornes sur l'espace public comblé, le marché chinois du véhicule électrique pourrait décoller durablement grâce aux incitations publiques.
IES Synergy mise sur le marché chinois du véhicule électrique

Le spécialiste de la recharge rapide, IES Synergy, conforte un peu plus sa place sur le marché asiatique. L'entreprise appartenant à Eurazeo Croissance vient d'annoncer la signature d'une joint-venture en Chine avec Wanma Group, un an après la signature de leur partenariat.

La société française apportera ses technologies de chargement, rodées depuis plusieurs années en Europe et en Amérique. Elle a notamment développé la gamme KeyWatt de chargeurs externes en courant continu (standard CHAdeMO & Combo) utilisée notamment pour la recharge des monoplaces de la Formula E.

Wanma Group mettra quant à lui à disposition son réseau et sa connaissance du marché chinois. Le groupe a également mis en place via le programme i-Charge un ensemble de services autour de la mobilité électrique.

"La coopération avec IES Synergy nous permettra d'élargir notre portefeuille clients. Nous croyons fermement que, grâce à la technologie et l'expertise d' IES Synergy et dans le cadre de la joint-venture, nous allons prendre une part significative du marché d'ici 2018. Forts de notre confiance dans notre entreprise et nos actionnaires, nous pouvons devenir le leader du marché de la voiture électrique", ambitionne Ruoxu HE Président de Wanma Group.


Pallier le manque d'infrastructures de recharge en Chine


Cette annonce devrait permettre d'accélérer le développement d'infrastructures de recharge en Chine. Le manque de stations est à l'heure actuelle un des principaux freins à la croissance du marché.

La motorisation électrique bénéficie pourtant du soutien du gouvernement et des municipalités chinoises qui ont mis en place des incitations à l'achat. Les pouvoirs publics devraient annoncer au début de l'année prochaine un plan massif favorisant les véhicules à énergie nouvelle avec des mesures pour les constructeurs et les consommateurs finaux.

Selon une étude, 4 000 personnes meurent chaque jour des conséquences de la pollution aux particules fines. Outre les mobilités alternatives, la Chine vise à produire en 2030 20% de son énergie à partir du nucléaire ou des énergies renouvelables pour répondre à cet enjeu de santé publique.


Illustration :

Permalien :