Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Bolloré et Indianapolis mettent en usage 145 voitures électriques en libre service

Un peu plus d'un an après avoir été inaugurée par Bolloré, la version américaine d'autopartage 100% électrique en libre service est devenue accessible au public le 2 septembre. Les habitants de Indianapolis peuvent désormais profiter d’un transport zéro-émission à un prix économique grâce à BlueIndy.
Bolloré et Indianapolis mettent en usage 145 voitures électriques en libre service

L'inauguration du service, le 2 septembre, marque la concrétisation d'un projet qui a connu quelques difficultés au démarrage. Première étape d'un vaste plan d'implantation de Bolloré à l'étranger, il devrait permettre de tester la viabilité du modèle d'autopartage du groupe français.

Bolloré a investi 41 millions de dollars dans le projet, auxquels il faut ajouter les six millions de dollars injectés par la municipalité, sans compter le soutien actif de la part de Greg Ballard, maire de la ville d'Indianapolis !

Les efforts n'ont pas été vains, puisque le partenariat a réussi à importer le modèle européen de partage de voitures électriques en proposant une alternative à la mobilité thermique à un prix abordable, par rapport à l'offre locale.


Une offre zéro émission prête à rouler


Les 145 voitures sont partagées entre 25 stations en ville de cinq voitures chacune et le parking d'autopartage de l'aéroport international d'Indianapolis qui compte 20 BlueIndy. À terme, la structure intégrera 200 stations et 500 véhicules, devenant ainsi la plus grande exploitation d'autopartage des États-Unis.

Stationnés sur l'espace public, les véhicules sont accessibles en temps réel à la réservation via une application. Ils seront toujours chargés et prêts à rouler. Comme sur Paris, les automobiles sont dotées de GPS et proposent aux utilisateurs un petit coffre pour le rangement des valises ou d'autres affaires.

L'assistance clients se chargera de récupérer une voiture si un parc n'a plus de place libre.


BlueIndy géolocalisation


Service et prix accessibles


Les personnes qui veulent utiliser le service, doivent répondre à quelques critères : avoir au moins 18 ans, posséder une carte de crédit, un permis de conduire et s'inscrire à un abonnement annuel, mensuel, hebdomadaire ou journalier.

Ensuite, la prestation est tarifée par tranche : 4$ les premières 20 minutes et ensuite 20 centimes la minute dans la ville et 6$ les premières 20 minutes pour les voitures accessibles depuis l'aéroport. Un abonnement journalier est aussi possible, mais plus cher : 8$ les premières 20 minutes et ensuite 40 centimes par minute d'utilisation. Ces tarifs rendent le transport proposé pour les trajets courts et moyens plus économique que les taxis sur place.

Les inscriptions se font en ligne ou dans les boutiques BlueIndy et sont accompagnées d'une caution de 500$ déductibles. Suite à l'inscription, les utilisateurs reçoivent un badge qui sert de clé pour débrancher et déverrouiller le véhicule.


Une année 2015 lucrative pour Bolloré


L'année 2015 semble particulièrement bénéfique pour le groupe qui a récemment annoncé le lancement d'une coentreprise avec le Qatar pour le développement de la mobilité et de la production électrique au Congo. Toujours au mois d'août, l'entreprise a fait connaître qu'elle expérimentera pour six mois un service de location de véhicules électriques sur le complexe d'Angkor (Cambodge).

Dans le même temps, Blue Solutions, la filiale de Bolloré spécialisée dans le stockage d'électricité et la mobilité urbaine, a enregistré un premier résultat net positif de 4,1 millions d'euros, contre une perte de 5,3 millions d'euros, il y a un an.


Illustrations : © Bolloré

Permalien :