Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Appel à projet villes respirables : 25 collectivités engagées pour la qualité de l'air

Ségolène Royal a dévoilé pour la Journée nationale de la qualité de l’air la liste des 25 collectivités lauréates de l’appel à projet "Villes respirables en cinq ans", dont fait partie la Métropole Rouen Normandie. Les territoires bénéficieront d’un accompagnement de l’ADEME et de l’Etat pour la mise en oeuvre de zones à circulation restreinte et d'autres politiques publiques de lutte contre la pollution.
Appel à projet villes respirables : 25 collectivités engagées pour la qualité de l'air

Lancé en juin dernier, l'appel à projet a été préparé pour inciter les collectivités à mettre en oeuvre localement les mesures de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte. 25 dossiers de regroupement de collectivités ont été récompensés, annonce la ministre de l'Ecologie. Ils couvrent près d'un quart de la population française et 735 communes principalement dans les zones couvertes par un plan de protection de l'atmosphère.

Les services de l'Etat et de l'ADEME accompagneront les heureux élus par appui méthodologique et financier jusqu'à un million d'euros par lauréat et proposeront des prêts à taux bonifiés sur la mise en place de zones à circulation restreinte.


25 projets pour la qualité de l'air distingués


Ont été récompensés :

  • la Communauté d'agglomération d'Epernay
  • Reims Métropole
  • l'Eurométropole de Strasbourg
  • Bordeaux Métropole
  • l'Agglomération Côte Basque-Adour
  • Annemasse Agglo
  • la Communauté de communes Faucigny-Glières - Bonneville
  • Grenoble-Alpes Métropole
  • Métropole de Lyon
  • Saint-Etienne Métropole
  • le Grand Dijon
  • Mission de préfiguration de la Métropole du grand Paris
  • Montpellier Méditerranée Métropole
  • Toulouse Métropole
  • la Communauté urbaine d'Arras
  • Dunkerque Grand Littoral
  • Métropole Européenne de Lille
  • Métropole Rouen Normandie
  • Communauté d'Agglomération du Grand Avignon
  • Communauté d'agglomération des Pays de Lérins

Trois autres collectivités sont lauréates en devenir (le Grand Clermont, Communauté d'Agglomération de la Vallée de la Marne, Communauté de l'agglomération havraise), ce qui signifie qu'elles bénéficieront d'un délai supplémentaire pour parfaire leur dossier.

Deux autres projets enfin ont été distingués (Champlan, Saint-Maur-des-Fossés). Si leurs dossiers n'ont pas réuni toutes les conditions de l'appel à projet, les villes pourront bénéficier d'un accompagnement spécifique via d'un contrat local de transition énergétique pour soutenir leur projet.



Zone à circulation restreinte et mesures pour la mobilité durable


L'un des critères d'éligibilité à l'appel à projet est la création ou a minima la préfiguration d'une zone à circulation restreinte.

Cela veut dire que sur le territoire des collectivités lauréates, le maire pourra délimiter par arrêté des zones où ne pourront circuler qu'une catégorie de véhicules déterminées. Une façon de contraindre les automobilistes à troquer leur vieux véhicule thermique vers des modèles moins polluants, voire hybrides ou électriques via le superbonus. Grâce à ce mécanisme, l'Etat donne les moyens aux collectivités d'améliorer la qualité de l'air en ville, tirant ainsi les leçons de l'échec des ZAPA.

Par ailleurs, les lauréats se sont engagés à mettre en place des mesures de transition énergétique dans divers domaines dont l'industrie, le logement et la mobilité. Montpellier vise notamment à réorganiser la livraison en centre-ville avec des véhicules mutualisés et peu polluants.

Alors que Bruxelles presse la France à respecter ses engagements sur la qualité de l'air, Ségolène Royal donne rendez-vous dans cinq ans pour les résultats…


Illustrations : © Droits réservés

Permalien :