Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Véhicules décarbonnés : Paris constitue un groupement de commandes européen

Après les véhicules de sa propre flotte et les bus électriques de la RATP, la ville de Paris est décidée à s'attaquer à un autre grand chantier : la propreté urbaine en utilitaire à faibles émissions. Pour ce faire, la capitale a lancé un groupement de commandes avec d'autres grandes villes françaises et européennes. De quoi stimuler le marché du camion électrique et gaz.
Véhicules décarbonnés : Paris constitue un groupement de commandes européen

La Mairie de Paris a pris une belle initiative qui pourrait bien stimuler le marché du véhicule lourd électrique. La capitale a décidé en Conseil de Paris de s'associer à d'autres grandes villes européennes pour acquérir des fournitures et services à faibles teneur en carbone.

Un groupement de commandes a ainsi été constitué avec la Ville de Bruxelles, Bruxelles Propreté, la Ville de Strasbourg, Eurométropole de Strasbourg, Bordeaux Métropole, la Ville d'Athènes, la Ville de Tallinn, la Ville de Rome, la Ville de Copenhague, la Ville de Madrid, la Ville de Lisbonne et la Métropole de Lyon.

A plusieurs, les villes seront en mesure de soutenir l'offre d'utilitaires électriques ou gaz, sur le modèle de l'achat groupé piloté par Jean-Paul Bailly qui avait permis de dégager une commande de plus de 15 000 véhicules électriques. De leur côté, elles pourront négocier des tarifs plus avantageux avec les constructeurs.

La démarche est "inédite, se félicite Julien Bargeton, l'adjoint chargé des finances. Ce sera un signal fort envoyé aux industriels pour les inciter à construire de nouveaux modèles de véhicules moins polluants".


Des initiatives déjà en cours


Un bilan sera présenté une fois par an au Conseil de Paris, qui détaillera les achats à faible teneur en carbone réalisés dans le cadre de ce groupement transnational et leurs éventuels avenants, ainsi que les acquisitions envisagées de fournitures et de services relevant du périmètre du groupement.

Paris dispose déjà d'engins de propreté urbaine électriques qui devraient d'ailleurs être bien rejoints par du nouveau matériel. Les Parisiens ont ainsi voté dans le cadre du budget participatif pour l'achat de 75 souffleuses électriques, 5 aspiratrices de trottoirs supplémentaires, des laveuses et des aspiratrices de trottoirs innovantes type gluttons, des tricycles à assistance électrique ou encore des débroussailleuses électriques. Notons enfin que depuis le début de l'année, l'entreprise Pizzorno Environnement expérimente la collecte d'ordures ménagères par des camions électriques développés par PVI.


Illustration : © Droits réservés

Permalien :