Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Isère : un réseau de 305 bornes de recharge électrique d’ici 2017

Dans le cadre du programme d’investissements d’avenir piloté par l’ADEME, le Syndicat d’énergies de l’Isère va lancer en 2016 le déploiement de 305 bornes de recharge. La totalité du département isérois sera couverte, hors métropole. Le projet de maillage de bornes accélérées profitera surtout aux communes en zone rurale. Le syndicat garantit l'interopérabilité technique et financière du projet.
Isère : un réseau de 305 bornes de recharge électrique d’ici 2017

Considérant l'infrastructure de recharge comme un enjeu des déplacements de demain, le Syndicat d'énergies d'Isère s'est érigé en partenaire actif de la politique de transition énergétique en constituant un schéma d'installation de points de recharge.

Son plan de déploiement d'infrastructures va bénéficier d'une aide financière de la part de l'ADEME de 50%. Le Syndicat d'énergies d'Isère (Sédi) financera à son tour, à 20 % le déploiement dans les communes de plus de 2 000 habitants, alors que dans les communes de moins de 2 000 habitants sa participation se situera à 35 %.

Les frais de fonctionnement seront couverts pour partie par les utilisateurs des bornes, alors que ses déficits seront supportés entièrement par le SEDI.


305 bornes accélérées à 3 € la recharge


Le plan prévoit la mise en place sur le territoire du département isérois de 305 bornes accélérées de 3 - 22 kVA. Dans le cadre du projet pilote, une installation est déjà en cours, le déploiement débutant officiellement en 2016. Le Sédi prévoit l'installation de 150 bornes de recharge en 2016 et puis de 155 en 2017.

Le coût de la recharge sera établi autour de 3 €. Le système de paiement reste à valider, mais le Sédi affirme prévoir plusieurs modalités : des abonnements pour les Isérois, alors que les utilisateurs ponctuels qui traversent le territoire pourront payer par carte bancaire, via le smartphone ou par SMS.

Les communes participantes au projet vont permettre la gratuité du stationnement pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables sur les places leur appartenant. Cette mesure sera maintenue pendant 2 ans au minimum.


Maillage qui profite aux zones rurales


Le schéma de déploiement prévoyait initialement une répartition équilibrée entre les zones urbaines et rurales. Cependant, dans l'état actuel du projet, autour de 67 % des 185 communes concernées sont classées comme rurales.

Ainsi, le nombre de bornes dans les zones urbaines a été limité pour permettre le développement d'une offre privée, venant notamment de Bolloré, qui se développerait plus rapidement dans ces zones. Le maillage sera donc cohérent et dense, y compris en dehors des villes, ce qui n'est pas courant.


Cartographie Isère


Les sites ciblés pour l'installation des stations de recharge se situent autour des équipements de transport, des hôpitaux, des zones d'activités ou commerciales ou des sites touristiques. Les bornes seront disposées sur les lieux de stationnement de moyenne durée dont la fréquentation est importante. Le schéma de déploiement est susceptible d'évoluer.


Marché groupé pour garantir l'interopérabilité


Le Sédi constituera un groupement d'achat avec quatre autres syndicats (Drôme, Ardèche, Haute-Savoie et Hautes-Alpes) pour permettre l'interopérabilité des réseaux développés en leur sein. L'entreprise retenue devra être identifiée par le GIREVE, signale le syndicat.

La publication du marché groupé est prévue très prochainement. Restez attentif !


Illustration : © Droits réservés

Permalien :