Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

BienVEnu : la solution de mobilité électrique en résidentiel collectif prête à être expérimentée

Réuni autour d'ERDF, les huit partenaires du projet BienVEnu ont mis au point une offre pour développer l’usage de la voiture électrique en habitat résidentiel collectif comprenant solutions de recharge et autopartage. Ils font aujourd'hui appel aux copropriétés, bailleurs sociaux et bailleurs privés d'Ile-de-France pour accueillir l'expérimentation pendant les trois années du dispositif.
BienVEnu : la solution de mobilité électrique en résidentiel collectif prête à être expérimentée

Le projet BienVEnu a été officiellement lancé le jeudi 22 octobre par ERDF en présence de ses partenaires. Il a reçu en 2014 le financement de quatre millions d'euros au titre du Programme des investissements d'avenir opéré par l'ADEME ainsi que le soutien financier de la Région Ile-de-France.

Le projet servira à tester l'introduction du véhicule électrique dans le résidentiel collectif à travers l'installation de bornes de recharge et une offre d'autopartage électrique.

Les partenaires sont en effet partis du constat que le domicile était le lieu de recharge principal et qu'il y a avait à ce jour des problèmes dans l'habitat collectif. BienVEnu propose de répondre à cette attente grâce à une offre « clé en main » adaptable aux besoins et contraintes des résidents et gestionnaires d'habitat collectif.


Une offre de service de mobilité électrique consolidée


Le projet a réuni autour de lui huit acteurs qui joueront chacun un rôle. Nexans fournira le câblage à l'origine des grappes de recharge. Cet équipement modulaire permettra d'installer des bornes de recharge de façon simple en fonction des besoins des immeubles. Celles-ci proviendront de deux marques, Nexans et G2mobility, qui en assurera également la gestion, de façon à tester l'interopérabilité du matériel.

Il appartiendra ensuite à Centrale Supélec de proposer un algorithme pour piloter la recharge au quotidien. La société Trialog assurera quant à elle l'architecture du système et vérifiera la conformité des installations aux normes existantes et à venir.

Coordinateur du projet, ERDF effectuera le raccordement et le comptage. Deux solutions différentes seront déployées pour comparer les coûts : soit un raccordement créé spécifiquement pour la grappe de recharge, soit une connexion en aval du compteur des parties communes.

ParkNPlug et MOPeasy agiront sur la partie aval en fournissant des services de mobilité électrique. Ils s'occuperont respectivement du développement d'offres de service et de la mise à disposition de véhicules électriques en autopartage. L'intérêt des habitants sera évalué par Tetragora qui réalisera des études socio-économiques de leurs comportements qu'ils soient utilisateurs ou non.



Objectif : définir un modèle économique viable


Le projet va s'étaler sur trois ans. Trois sites pilotes seront équipés dès la première année, puis sept autres la deuxième année. Chacun d'entre eux sera d'abord équipé d'une dizaine de points de recharge, mais le système de grappe laisse la possibilité de les regrouper ou d'en ajouter aisément.

Deux voitures électriques par immeuble seront également proposées. "Si le service met souvent du temps à trouver son public, les véhicules finissent par tourner plusieurs fois par jour", assure Bruno Flinois de MOPeasy qui a déjà mis en place une telle solution dans un habitat social à Reims depuis un an et demi.

Au bout du compte, les partenaires espèrent, avec BienVEnu, bâtir un modèle économique global et capitaliser sur les retours d'expériences positifs comme négatifs pour ensuite généraliser l'usage de la voiture électrique dans l'immeuble collectif.


10 immeubles collectifs en Ile-de-France concernés


Le dispositif aujourd'hui achevé, les partenaires sont aujourd'hui à la recherche de 10 immeubles intéressés par accueillir l'expérimentation. Plusieurs exigences ont été établies. Les sites choisis devront être situés en Ile-de-France et être, dans la mesure du possible, représentatifs de la diversité des acteurs du secteur de l'habitat collectif : copropriétés, bailleurs sociaux et bailleurs privés.

ERDF a ciblé principalement huit communes du territoire de Grand Paris Seine Ouest : Boulogne, Chaville, Issy, Marnes, Meudon, Sèvres, Vanves, Ville-d'Avray. Les personnes intéressées peuvent contacter Domitille Alozy chez ERDF (téléphone : 06 89 07 93 48) ou Albin Popot chez ParkNPlug (téléphone : 07 81 79 29 80).



Illustrations : © Droits réservés

Permalien :