Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Nouvelle poussée de la voiture électrique sur le marché automobile français en octobre 2015

Le marché de la voiture électrique signe en octobre son meilleur mois de cette année 2015 en termes de pénétration sur le marché de l’automobile. En progression de 63% par rapport à 2014, les 1 757 immatriculations de voitures électriques particulières enregistrées représentent en effet 1,09% du segment.
Nouvelle poussée de la voiture électrique sur le marché automobile français en octobre 2015

Le marché du véhicule électrique poursuit sa montée en charge depuis l'entrée en vigueur du superbonus en avril dernier, en totalisant en octobre 2015 2 177 immatriculations, soit une progression de 45% par rapport à octobre 2014 (1 502 immatriculations).

Avec 17 060 véhicules électriques immatriculés depuis le début de l'année contre 11 551 en 2014 entre janvier et octobre, le marché reste sur un rythme de croissance élevé de 48%. Des résultats qui devraient encore augmenter au fil des mois.

Le Gouvernement prévoit en effet d'élargir le dispositif de prime à la conversion en y intégrant les automobilistes qui abandonnent un vieux véhicule diesel de plus de 10 ans - contre 15 aujourd'hui. Selon le CCFA, cette extension permettrait d'englober 3,5 millions de véhicules particuliers supplémentaires. La mesure s'annonce ainsi très positive en rendant l'électromobilité plus accessible à de nombreux ménages.


Plus de 60 000 véhicules électriques en circulation en France


Le segment de la voiture électrique particulière compte 1 757 immatriculations en octobre 2015 et progresse de 63% par rapport à octobre 2014 (1 077 immatriculations).

Renault garde sa position de leader avec l'enregistrement de 1 022 nouvelles ZOE ce mois-ci. La citadine électrique continue de dominer les ventes avec 58% de parts de marché.

La Bolloré Bluecar, avec ses déclinaisons Bluesummer et Blueutility, conserve sa deuxième position acquise en septembre, en cumulant 202 unités sur le mois. Elle reste ainsi devant la Nissan LEAF (184 immatriculations) et la Peugeot Ion (100) dont l'offre à prix réduits a su attirer de nombreux clients depuis juin 2015.

La Tesla Model S (56), la Citroën C-Zéro (54) et le Kia Soul EV (50) marquent également une augmentation significative de leurs immatriculations par rapport à octobre 2014, ce qui démontre que la vigueur du marché profite à presque tous les constructeurs automobile. A noter par ailleurs les deux premières immatriculations des véhicules électriques chinois BYD E6 sur le sol français.

Entre janvier et octobre 2015, la France enregistre 13 536 voitures électriques particulières, contre 8 006 en 2014, soit une progression de 69%. On estime actuellement le nombre de véhicules électriques en circulation en France à plus de 60 000, auquel on peut ajouter environ 8 000 autres de la génération antérieure à 2010.


Le segment de l'utilitaire électrique se maintient


Le segment de l'utilitaire électrique se maintient au même niveau que l'an passé avec 420 véhicules immatriculés en octobre 2015 contre 425 en octobre 2014.

En légère baisse ce mois-ci, le Renault Kangoo ZE reste en tête avec 237 unités enregistrées. Arrivent ensuite les modèles Goupil G3 et G7 (47 immatriculations), les Citroën Berlingo et C-Zéro (45) et les versions utilitaires de la Renault ZOE (31).

Au total, 3 524 véhicules utilitaires électriques ont été immatriculés depuis le début de l'année, un peu moins que les 3 545 unités écoulées en 2014 sur la même période.



Illustration : © Renault

Permalien :