Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

MOPeasy lève 3,4 millions d'euros pour développer la mobilité électrique en partage

L'opérateur français d'écomobilité MOPeasy a réussi une levée de fonds de 3,4 millions d'euros auprès de ses partenaires historiques et de la Caisse des Dépôts. Elle lui permettra de consolider sa plateforme de partage de véhicules électriques et de s'étendre à des nouveaux marchés dans les territoires, les entreprises et l'habitat collectif.
MOPeasy lève 3,4 millions d'euros pour développer la mobilité électrique en partage

MOPeasy a réalisé une levée de fonds de 3,4 millions d'euros grâce à la "confiance renouvelée de ses actionnaires historiques", le Fond régional de co-investissement d'Ile-de-France (FRCI) et les réseaux de business angels Investessor et BADGE, auxquels s'ajoute la Caisse des Dépôts.

"Notre volonté est de mettre l'innovation numérique et cleantech française au service des défis d'une mobilité responsable et de la ville durable", se félicite Bruno Flinois, Président fondateur de MOPeasy. Concrètement, l'investissement de ses partenaires va permettre à la société de compléter les fonctionnalités de sa plateforme monautopartage.fr et de proposer sa solution de mobilité à un plus large panel de structures.


Une forte présence sur des projets d'écomobilité en Ile-de-France


Si de nombreuses collectivités ont aujourd'hui entrepris le déploiement de points de recharge, les territoires qui ont décidé d'y adosser des véhicules en partage ne sont pas si nombreux. Pourtant, c'est le meilleur moyen de maximiser les bénéfices environnementaux du véhicule électrique et de populariser l'utilisation des infrastructures de recharge.

C'est en tout cas le choix de l'EPAMARNE en Seine-et-Marne dont le projet financé par l'ADEME propose des stations d'écomobilité avec recharge, information voyageur, covoiturage et autopartage, le tout exploité par MOPeasy.

Cette initiative pilote a d'ailleurs créé des émules. MOPeasy a en effet été retenu pour développer sa solution de mobilité sur la communauté de communes de la Haute Vallée de Chevreuse. Tout comme le territoire de Marne-la-Vallée, il s'agit pour ces villes en bout de ligne de RER d'inciter leurs habitants à emprunter un mode de déplacement à faible impact environnemental pour aller de la gare à leur domicile.


L'autopartage électrique également accessible pour l'habitat collectif


MOPeasy revendique sa complémentarité par rapport à un système comme Autolib' et se place sur le segment des villes de moins de 300 000 habitants. "Il y a un réel besoin de mettre en place ce type de service pour de plus petites collectivités", la preuve en est avec la petite commune rurale de Tinchebray-Bocage, 5 000 habitants, dans l'Orne.

La plateforme propose par ailleurs une certaine flexibilité : elle peut fonctionner en boucle, en trace directe, en libre-service et en pendulaire. Sur la partie purement électrique, elle peut gérer la réservation des emplacements sur les bornes de recharge ou encore mettre en partage des utilitaires électriques comme à Rungis.

L'autopartage électrique n'est cependant pas l'apanage des collectivités. MOPeasy a développé avec Parknplug une offre à destination des bailleurs sociaux déjà en test à Troyes et prochainement sur le projet BienVEnu coordonné par ERDF. Financé par le Programme des investissements d'avenir, le projet servira à tester l'introduction du véhicule électrique dans le résidentiel collectif (copropriétés, bailleurs sociaux et bailleurs privés) à travers l'installation de bornes de recharge intelligentes et une offre d'autopartage électrique.


Illustration : © MOPeasy

Permalien :