Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Plus de 22 000 véhicules électriques immatriculés en France en 2015 !

2015 aura été une année record pour le marché du véhicule électrique. Grâce aux aides publiques et à une offre consolidée de modèles disponibles, 22 187 voitures et utilitaires électriques ont été immatriculés en France l’année passée. C'est sur le segment du véhicule particulier que la progression est la plus sensible avec une croissance de 64% par rapport à 2014.
Plus de 22 000 véhicules électriques immatriculés en France en 2015 !

Le marché du véhicule électrique a réalisé une année très positive avec 22 187 immatriculations en 2015, marquant une progression de 47,5% par rapport à 2014. Selon le site l'Automobile et l'Entreprise, 7 470 d'entre elles concernent les flottes d'entreprises, soit 33,67% du total de l'année.

Tout comme l'année dernière, le mois de décembre a apporté un nouveau record de ventes avec 3 036 immatriculations de véhicules particuliers et utilitaires électriques, et 1,2% de parts de marché.


Le véhicule électrique est rentré dans les moeurs


17 268 voitures électriques particulières ont été immatriculées en 2015 dans un marché de 1,91 million d'unités, selon les statistiques diffusées par le CCFA. L'électrique a au bout du compte représenté 0,90% des ventes de véhicules particuliers neufs en 2015.

Les ventes ont donc progressé de 64% par rapport à 2014 où 10 560 véhicules avaient été enregistrés sur ce segment. Des résultats très positifs qui démontrent ainsi le succès de l'introduction du superbonus de 10 000 € contre la remise à la casse d'un vieux diesel, grâce auquel la voiture électrique est devenue plus accessible, notamment auprès des ménages.

« Ces chiffres confirment que les véhicules électriques rentrent dans les moeurs et prennent leur place sur le marché », commente Joseph Beretta, Président de l'Avere-France.

En tête des ventes avec 10 407 unités enregistrées, la Renault ZOE finit l'année avec 60% de parts de marché. La Nissan LEAF et la Bolloré Bluecar arrivent derrière avec respectivement 2 222 et 1 191 immatriculations.

Le segment de l'utilitaire électrique a également réussi sa fin d'année puisqu'il termine 2015 avec 9,6% de croissance par rapport à 2014. 4 919 unités ont été enregistrées contre 4 485 l'année précédente.

Le Renault Kangoo ZE est le modèle le plus plébiscité des professionnels avec 2 836 immatriculations devant le Goupil G3 (445) et le Nissan E-NV200 (343).


Vers de nouveaux records en 2016 ?


2016 laisse entrevoir de belles perspectives pour que le marché du véhicule électrique poursuive sa lancée. Les seuils d'éligibilité à la prime à la conversion ont été assouplis puisqu'il convient désormais d'abandonner un véhicule diesel vieux de 10 ans contre 14 jusqu'à lors (lire notre article sur les barèmes 2016 des bonus écologique et superbonus). Selon les prévisions des constructeurs, le changement permet de multiplier par trois le parc des véhicules éligibles au dispositif.

De même, on attend au cours de cette année un fort accroissement des bornes de recharge, avec le renforcement des maillages locaux financés par l'ADEME et l'installation des premières stations issues du réseau Bluelib. Les conditions sont aujourd'hui réunies pour que le véhicule électrique s'installe durablement dans le paysage automobile français.

Retrouvez les statistiques complètes par segment, par modèle et par région dans votre espace adhérent !


Infographie marché du véhicule électrique en 2015


Illustration : © Renault

Permalien :