Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Corée : Renault en tête d’un marché du véhicule électrique voué à grandir

Fort de sa première place sur le marché français, Renault peut aussi s’enorgueillir d’être en haut du podium en Corée du Sud. La SM3 ZE distribuée par Renault Samsung Motors a atteint son objectif de 1 000 unités vendues en 2015. Un retour réussi donc, pour la Fluence dont la production avait été arrêtée en Europe en 2014.
Corée : Renault en tête d’un marché du véhicule électrique voué à grandir

La voiture électrique la plus populaire de la Corée du Sud est française… ou presque. Plus connue sous le nom de Fluence ZE dans l'Hexagone, la SM3 ZE a depuis 2014 migré vers le marché coréen, avec succès.

Distribuée sous l'étiquette Renault Samsung Motors et produite dans l'usine de Busan, la berline a en effet atteint à la fin 2015 les 1 767 immatriculations depuis sa commercialisation en novembre 2013. L'année dernière, 1 043 unités ont été écoulées, dépassant ainsi les objectifs de vente fixés. Elle représente aujourd'hui une voiture électrique sur trois en Corée.

La SM3 ZE est même devenue le véhicule officiel du gouvernement et a équipé une flotte de 100 taxis, dont 60 à Séoul. 50 autres voitures ont été également mises en partage dans un centre technologique au sud-ouest de la capitale. Malgré ces résultats positifs, le marché du véhicule à faibles émissions - hybride inclus - reste minoritaire sur la péninsule : il ne représenterait en 2015 qu'environ 2% des ventes de véhicules neufs.


Aides à l'achat et financement d'un réseau de recharge


Pour accompagner le développement du véhicule électrique, le gouvernement a mis en place une subventions de 20 millions de wons en moyenne, un chargeur gratuit et des avantages financiers dans les parkings et péages. Objectif de l'opération : avoir 20% de véhicules neufs vendus en 2020 qui soient électriques, hybrides ou à hydrogène.

En parallèle, un large plan d'installation de stations de recharge a été lancé. Un peu moins de 6 000 bornes devraient prochainement voir le jour, avec entre autres 1 400 points de recharge rapides attendus pour 2020, et 520 stations hydrogène d'ici 2030. A ce jour, le nombre de bornes publiques disponibles est inférieur à 500.

L'hydrogène fait également partie des technologies plébiscitées par les pouvoirs publics. Rien de surprenant, puisque Hyundai a déjà commercialisé son modèle ix35 Fuel Cell. Le gouvernement a ainsi l'ambition d'avoir 9 000 voitures sur les routes d'ici 2020 et 630 000 d'ici 2030.


Illustration : © Renault

Permalien :