Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

BMW convertit les batteries de ses voitures électriques au stockage de l’énergie

BMW vient d’annoncer la création d’une co-entreprise avec Viessmann portant sur la réutilisation des batteries lithium-ion de ses véhicules électriques et hybrides rechargeables pour le stockage stationnaire de l’électricité.
BMW convertit les batteries de ses voitures électriques au stockage de l’énergie

BMW se lance dans la réutilisation de ses batteries de véhicules électriques. Le constructeur allemand a en effet créé avec le fournisseur de système de chauffage, Viessmann, une co-entreprise dans le domaine du stockage de l'énergie.

La nouvelle société, baptisée Digital Energy Solution, va réutiliser les batteries lithium-ion des BMW i3 et i8 pour qu'elles puissent, après conversion, stocker de l'électricité, issue notamment des énergies renouvelables. Le système de management de l'énergie repose sur un logiciel conçu par BMW, le Backbone Smart Energy, déjà utilisé en interne au sein de l'entreprise.

Les services seront dans un premier temps proposés à des petites et moyennes entreprises d'Allemagne et d'Autriche. Le magazine Handelsbatt anticipe les conséquences pour les particuliers. 1,5 millions de foyers allemands sont à ce jour équipés de panneaux photovoltaïques. Le marché actuel du véhicule électrique ne devrait pas encore pouvoir répondre à ces nouvelles demandes. Il faut ainsi s'attendre à ce que BMW produise dans un premier temps des batteries pour cette finalité.


Vers un cycle de vie plus vertueux des véhicules électriques


Avec cette initiative, BMW essaie de se positionner sur un marché à fort potentiel. Pour la voiture électrique, cela ne peut que conduire à améliorer son bilan environnemental puisque la batterie est réutilisée en seconde vie, au lieu de partir directement pour le recyclage. On estime qu'elle a terminé sa première vie automobile lorsqu'elle n'a plus que 80% de sa capacité initiale, soit 7 ans environ d'utilisation.

BMW n'est pas le seul à se lancer. D'autres constructeurs ont déjà fait ce choix qui renforce un peu plus l'intégration de l'automobile dans l'écosystèmes de l'énergie. C'est par exemple le cas de Toyota qui a fourni des batteries nickel-métal-hydrure usagées pour le parc de Yellowstone. Le système de 208 packs permet d'emmagasiner 85 kWh d'énergie solaire.

Nissan a également pendant la COP21 annoncé un partenariat avec Eaton pour créer des centres de stockage d'énergie solaire grâce aux batteries de ses véhicules électriques.


Illustration : © BMW

Permalien :