Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

L’Allemagne envisage des aides à l’achat pour les véhicules électriques

Jusqu’ici fermement opposé à toute aide à l’achat pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables, le gouvernement allemand est en train de revoir sa position et étudie avec les constructeurs la mise en place d’une prime à l’acquisition dont le montant pourrait atteindre 5 000 €.
L’Allemagne envisage des aides à l’achat pour les véhicules électriques

Avec pour ambition de dynamiser les ventes de véhicules électriques et hybrides rechargeables sur son territoire, le gouvernement allemand étudie actuellement la mise en place d'une aide à l'acquisition. Angela Merkel a reçu ce mardi 2 février à Berlin les dirigeants des principaux groupes automobiles allemands (Daimler, Volkswagen et BMW) afin d'évoquer un ensemble de mesures destinées à accélérer le développement de l'électro-mobilité dans le pays.

Alors que les premiers pourparlers annoncent une prime dont le montant pourrait atteindre 5 000 €, l'hebdomadaire Der Spiegel évoque une participation des constructeurs qui contribueraient à hauteur de 1 500 à 2 000 € pour alimenter un fond commun.


Objectif : un million de véhicules électriques en 2020


Selon une étude réalisée par l'association Bitkom en début d'année auprès d'un millier d'automobilistes allemands, 69 % d'entre eux seraient prêt à franchir le pas de la voiture électrique, 47 % citant comme condition un prix équivalent à celui d'un véhicule thermique.

Pour l'Allemagne, il s'agit de répondre aux demandes répétées de ses constructeurs nationaux, Volkswagen en tête, en instaurant une politique plus favorable aux véhicules électriques inspirée du succès de dispositifs déjà en place comme en France ou en Norvège.

Avec 23 500 véhicules immatriculés en 2015, dont 12 300 100 % électriques, l'Allemagne est aujourd'hui loin de son objectif d'un million de véhicules électriques en circulation à l'horizon 2020. Selon le cabinet spécialisé Bain, seuls 50 000 véhicules électriques et hybrides rechargeables seraient aujourd'hui en circulation sur les routes allemandes alors que le plan initial, présenté en 2010, tablait sur une flotte de 200 000 véhicules à la même période.


Une classe politique divisée


Si la mise en place d'une aide financière en Allemagne, premier marché automobile d'Europe, représenterait un excellent signal pour toute la filière électro-mobile, le sujet semble loin d'être clos tant il divise la classe politique allemande.

Si certains partis politiques, comme le SPD ou les verts, sont favorables à la mise en place d'une prime de 5000 euros, le ministre allemand des finances, Wolfgang Schäuble, a exprimé son désaccord. La position du Ministre des Transports, Alexander Dobrindt, est quant à elle plus partagée, considérant que le gouvernement doit associer les primes à l'achat à l'amélioration du réseau d'infrastructures de recharge.


Illustration : © Volkswagen

Permalien :