Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Des batteries en seconde vie réutilisées pour la recharge rapide des véhicules électriques

A l’image d’autres constructeurs, Renault s’engage pour développer la seconde vie des batteries lithium-ion. A l’issue d’un partenariat avec Connected Energy, celles-ci serviront à stocker de l’électricité d'origine renouvelable destinée à la recharge rapide des véhicules électriques.
Des batteries en seconde vie réutilisées pour la recharge rapide des véhicules électriques

Les constructeurs automobile rivalisent d'initiatives pour expérimenter de nouveaux usages pour la batterie en seconde vie. Nissan a en effet signé pendant la COP21 un accord avec Eaton pour stocker de l'énergie produite par des panneaux photovoltaïques dans des batteries usagées de LEAF pour alimenter des bâtiments en électricité. BMW s'est de son côté rapproché de Viessmann pour mettre au point une solution similaire destinée aux PME d'Allemagne et d'Autriche.

Cette semaine, c'est au tour de Renault d'annoncer un partenariat avec Connected Energy pour reprendre les batteries lithium-ion des véhicules électriques de la marque, après leur première vie automobile. A la différence des autres projets, elles seront réutilisées pour servir la mobilité électriques.


Recharger rapidement les véhicules électriques sans impacter le réseau


Elles seront ainsi intégré au système E-STOR de stockage d'énergie renouvelable, développé par la société britannique, qui offre aussi une solution de recharge pour les véhicules électriques. Avec une puissance nominale de 50 kW/50 kWh, la solution peut se connecter à une ou plusieurs bornes de recharge, notamment rapide.

"Plutôt que de charger les véhicules en exploitant directement l'alimentation haute capacité du réseau, E-STOR organise la charge de plusieurs batteries à faible puissance sur une plus longue durée. Ces batteries sont alors prêtes à fournir leur énergie pour charger un véhicule électrique", explique Renault dans son communiqué.



L'intérêt est d'alors pouvoir proposer à l'utilisateur une recharge en moins de 30 minutes, là où le réseau d'alimentation ne permet que des recharges plus lentes. Le système pourrait s'avérer avantageux dans les flottes d'entreprise où les véhicules sont fortement sollicités.

L'idée pourrait donc faire son chemin au Royaume-Uni, alors même que les opérateurs de recharge publique, à l'image du Rapid Charge Network, avaient déjà noté la nécessité de consolider la puissance du réseau pour développer la recharge rapide (lire les retours d'expérience des bénéficiaires du programme TEN-T).

En juin 2015, E-STOR a remporté un prix dans la catégorie innovation aux British Renewable Energy Awards 2015, organisés par la Renewable Energy Association.


Illustrations : Future Transport Systems

Permalien :