Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Près de 10 000 véhicules électriques immatriculés en France depuis le début de l’année 2016

Avec 2 621 nouvelles mises à la route enregistrées en avril, on compte désormais 9 899 immatriculations de véhicules électriques en France sur les quatre premiers mois de l’année 2016. L’électrique dépasse une fois de plus la barre des 1% des ventes de véhicules neufs. Un succès directement lié aux mesures incitatives et à la diversification des modèles disponibles.
 Près de 10 000 véhicules électriques immatriculés en France depuis le début de l’année 2016

La progression du marché du véhicule électrique se stabilise en avril 2016. 2 621 immatriculations ont été enregistrées, soit 34% de plus qu'en 2015 (1 948 immatriculations). Le segment de l'électrique conforte sa place parmi les ventes d'automobiles neuves en France avec 1,19% de parts de marché.

Depuis le début de l'année, on compte 9 899 immatriculations de véhicules électriques, un seuil qui avait été atteint en 2015 au mois de juin. Cette accélération des ventes tient notamment à l'assouplissement des règles pour bénéficier de la prime à la conversion contre la mise à la casse d'un vieux diesel et à l'arrivée de nouvelles versions des véhicules disponibles, pourvues de pack batteries à la capacité supérieure.


Les ventes de Nissan LEAF décollent


Le segment du véhicule électrique particulier maintient son dynamisme en avril 2016 avec 2 109 immatriculations, contre 1 726 en 2015. L'embellie est largement portée ce mois-ci par Nissan qui, grâce au lancement de la nouvelle version de sa LEAF avec une batterie de 30 kWh, cumule 492 immatriculations de sa citadine sur le mois.

Avec 990 unités enregistrées, la Renault ZOE conserve sa première place, mais perd un peu de son avance sur les autres véhicules disponibles, en ne totalisant "que" 47% de parts de marché. Avril 2016 restera néanmoins un jalon important de l'histoire de la berline électrique, puisque Renault a remis il y a quelques jours les clés de la 50 000ème ZOE !

Quatre autres modèles se distinguent également ce mois-ci : la BMW i3 qui atteint les 146 immatriculations si l'on inclut les modèles équipés d'un range extender, le Kia Soul EV (138), la Bolloré Bluecar (122) et la dernière née des constructeurs français de véhicules électriques, la Citroën e-Mehari (112).

8 131 véhicules électriques particuliers ont été immatriculés sur le 1er quadrimestre, soit une augmentation de 75,6% par rapport aux 4 629 immatriculations enregistrées en 2015 sur la même période.


Vente de voitures électriques particulières en avril 2016


Les utilitaires électriques à la hausse


La progression du marché profite également au segment de l'utilitaire électrique qui, avec 512 immatriculations, cumule plus du double des résultats d'avril 2015 (222 immatriculations). Au niveau du classement, on retrouve une fois de plus le Renault Kangoo ZE au sommet avec 255 immatriculations, devant le Ligier Pulse4 (61), le Goupil G3 (49) et le Blu Car Golia (38).

Au total, 1 768 véhicules utilitaires électriques ont été immatriculés depuis le début de l'année, ce qui représente une hausse de 42,6 % par rapport aux 1 240 unités enregistrées en 2015.


Infographie marché du véhicule électrique en avril 2016


Illustration : © Nissan
Graphique : © Avere-France / AAA data

Permalien :