Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

L’ADEME lance la troisième édition du programme “Véhicules et transports du futur“ pour les PME

Pour la troisième fois, l’ADEME propose de subventionner des petites et moyennes entreprises innovantes dans le domaine des transports. L’initiative “Véhicules et transports du futur“ du Programmes des Investissements d’Avenir a déjà financé plus de 60 projets dans le domaine des transports routiers, ferroviaires, maritimes et fluviaux. Les candidats ont jusqu’au 14 juin prochain pour proposer leur projet.
L’ADEME lance la troisième édition du programme “Véhicules et transports du futur“ pour les PME

Quelques mois après la COP 21 de Paris et alors que le gouvernement travaille à la transition énergétique, l'ADEME cofinance pour la troisième fois la recherche et le développement de technologies et de modes de mobilité innovants, favorisant une baisse de la consommation d'énergies fossiles et de la pollution atmosphérique.


Des thématiques diverses dans le domaine du transport


L'appel à projets vise à soutenir les PME dont les travaux consistent à améliorer l'efficience énergétique et développer des technologies et des services pour les déplacements routiers, ferroviaires, maritimes et fluviaux.

Avec cette subvention, l'ADEME souhaite encourager les entreprises les plus prometteuses travaillant entre autres sur l'amélioration des rendements, les nouvelles solutions de mobilité, la fiabilité et la sécurité des modes de transport et la réduction des rejets nocifs.

Les prétendants à cette aide devront évaluer l'impact environnemental de leur projet selon plusieurs critères, comme l'utilisation d'énergies renouvelables, la réduction des gaz à effet de serre, l'amélioration de la qualité de l'air et de l'eau…


Une subvention jusqu'à 200 000 euros


Seules les entreprises enregistrées au Registre du Commerce et des Sociétés et considérées comme étant une petite ou moyenne entreprise au sens entendu par l'Union Européenne sont autorisées à participer. De plus, le projet devra être réalisé sur une durée maximale de 18 mois et son coût total doit être supérieur à 400 000 €. La date limite pour déposer un dossier a été fixée au 14 juin 2016.

Une fois l'appel clôturé, les projets seront étudiés par une commission pluridisciplinaire qui distinguera les sujets les plus innovants et ayant un fort potentiel pour l'économie et la compétitivité françaises.

Les projets sélectionnés recevront une aide financière pouvant aller jusqu'à 200 000 €, à laquelle peut s'ajouter une aide à la valorisation des résultats d'un montant maximal de 5 000 €.

Retrouvez toutes les informations pour candidater sur le site de l'ADEME.


Illustration : droits réservés

Permalien :