Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Tesla vise les 500 000 véhicules électriques produits pour 2018

Dans son rapport trimestriel d’activité, Elon Musk a décidé d’avancer de deux ans son plan pour parvenir aux 500 000 véhicules électriques Tesla produits. Un objectif ambitieux qui se veut à la hauteur des attentes générées par la présentation de la Model 3…
Tesla vise les 500 000 véhicules électriques produits pour 2018

Lors de la présentation des résultats de Tesla sur le premier trimestre 2016, Elon Musk a annoncé vouloir atteindre un volume de production de 500 000 véhicules électriques pour 2018 tous modèles confondus. Un objectif qui arrive donc deux ans en avance par rapport à ce qui avait été initialement prévu. De quoi agiter la toile et la bourse !

Pour ce qui est de 2016, Tesla vise un total de 80 / 90 000 véhicules produits,. Un peu plus de 15 000 d'entre eux sont déjà sortis des chaînes de l'usine de Fremont. L'année promet également d'être marquée par l'entrée en production des premières cellules batteries fabriquées dans la Gigafactory du Nevada.


Etre prêt pour la livraison de la Model 3


Plusieurs raisons peuvent motiver cette décision. D'abord l'engouement généré par la présentation de la Model 3 qui s'est transformé en 325 000 pré-commandes dans le monde. Le véhicule doit être livré à ses premiers clients (impatients) pour la fin 2017.

Le délai est donc court et s'avère pour l'entreprise et ses fournisseurs un challenge à réussir, d'autant que la Chevrolet Bolt, annoncée comme sa rivale, sera disponible depuis presque un an. Pour Tesla, il s'agit aussi de ne pas répéter le retard connu sur les échéanciers de production de son SUV de luxe, le Model X.

Autre explication : dans le prévisionnel sur 10 ans qu'Elon Musk a réalisé, Tesla ne parviendra à un seuil de rentabilité qu'à la sortie d'un modèle plus abordable, qui pourra capter massivement l'adhésion du grand public. Car en effet, les pertes de Tesla s'alourdissent : de 154,2 millions sur le 1er trimestre 2015, elles sont passées à 282,2 millions de dollars sur le premier trimestre 2016. Côté chiffre d'affaires en revanche, les voyants sont au vert avec une progression de 45% en un an, soit 1,6 milliard de dollars.

La décision d'Elon Musk a été saluée par le marché boursier, puisque le titre a décollé de 4,03% à Wall Street, peu de temps après l'annonce.


Illustration : © Droits réservés

Permalien :