Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

L’interopérabilité d’accès à la recharge devient une réalité en France

Une bonne nouvelle pour le développement des réseaux de recharge de véhicules électriques en France : les tests en conditions réelles de l’accès aux bornes de recharge à partir d’un badge tiers se sont avérés positifs. Sodetrel est ainsi devenu le premier opérateur français doté d’un réseau interopérable au travers de la plateforme GIREVE.
L’interopérabilité d’accès à la recharge devient une réalité en France

Alors que le projet de décret sur les infrastructures de recharge transposant une partie de la directive européenne sur les carburants alternatifs est encore en consultation, un grand pas vient d'être fait pour rendre les différents réseaux interopérables. GIREVE et Sodetrel ont en effet annoncé avoir lancé une recharge d'un véhicule électrique à partir d'un badge d'accès tiers.

L'essai concluant a été fait sur l'un des 200 points de recharge du réseau Corri-Door de Sodetrel via la plateforme d'interopérabilité de GIREVE. Comme le Président de GIREVE s'y était engagé (lire notre interview), l'itinérance de la recharge est désormais techniquement opérationnelle au 2eme trimestre 2016.


Appel aux opérateurs de mobilité


Pour que les utilisateurs puissent désormais bénéficier de ce service, les opérateurs de mobilité devront toutefois préalablement négocier un accord d'itinérance avec les opérateurs de recharge ou les aménageurs de réseaux, les collectivités territoriales notamment. Ils pourront ainsi déterminer le niveau d'accès aux différents réseaux de recharge existants qu'ils souhaitent donner à leurs clients et définir éventuellement les modalités de facturation entre eux.

A l'issue de ce contrat, la plateforme de GIREVE opèrera les flux de données. Notons également que la société développe actuellement un portail sécurisé pour faciliter la conclusion de ces accords.

Du côté de la filiale d'EDF, c'est un signal fort adressé à la filière et aux utilisateurs de véhicules électriques. Les 200 points de recharge rapide du réseau Corri-Door peuvent désormais être interopérables avec tout opérateur de mobilité qui en fera la demande. L'usager pourra alors à partir de son abonnement souscrit auprès de son opérateur habituel accéder à d'autres réseaux de recharge à partir du même badge et être facturé en une seule fois pour l'ensemble de ses recharges.

Gageons que les réseaux des collectivités signataires de la convention type passée avec la FNCCR, et qui sont opérés par Sodetrel, devraient bientôt être interopérables avec Corri-Door. Cela signifierait que de la Vendée à l'Allier en passant par l'EPAMSA, les utilisateurs pourront se recharger facilement sans multiplier les badges ! De quoi faciliter la mobilité interrégionale en véhicule électrique…

Les autres systèmes de supervision sont actuellement en cours de finalisation de leurs tests et devraient a priori être raccordés à la plateforme GIREVE d'ici la fin de l'été.


Illustration : © Renault

Permalien :