Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Recharge des véhicules électriques et habitat collectif : BienVEnu avance!

Piloté par ENEDIS avec huit partenaires, BienVEnu veut lever les freins au droit à la prise en habitat collectif en proposant l'expérimentation de solutions innovantes de recharge et de véhicules électriques en autopartage. Quel accueil les copropriétés et les bailleurs réservent-ils au projet ? Combien de sites se sont engagés ? Nous nous sommes entretenus avec l'équipe responsable du programme pour en savoir plus.
Recharge des véhicules électriques et habitat collectif : BienVEnu avance!

BienVEnu propose de développer la recharge de véhicules électriques et l'usage partagé dans les différents types d'habitat collectif. Que peut apporter la mobilité électrique aux habitants ? Quel est l'intérêt pour eux de s'engager sur le projet ?

BienVEnu répond en effet à la problématique actuelle de la mobilité. Les modes de déplacement aujourd'hui sont principalement thermiques, et ont des conséquences non-négligeables sur l'environnement. La mobilité électrique est une alternative "faible émission" qui voit de plus en plus de succès. À la fois confortable et propre, elle est parfaitement adaptée à l'usage qu'ont les franciliens de leur véhicule. Elle offre aussi un confort au niveau de la maintenance, du stationnement, du bruit…

C'est dans ce contexte que s'inscrit BienVEnu. Avec le déploiement des véhicules électriques se pose la question, entre autres, de la recharge en habitat collectif. La recharge sur voie publique ne pourra répondre à elle seule aux besoins des utilisateurs de véhicules électriques, et le nombre de points de recharge en milieu urbain est actuellement limité. BienVEnu se présente donc comme une réponse à ce nouveau besoin, et cherche à construire une solution complète, des aspects techniques au modèle économique et social, qui favorise au long terme le déploiement du véhicule électrique.

Concrètement, il s'agit de proposer aux habitants une infrastructure au pied de chez eux, simple d'utilisation, évolutive, et à un tarif abordable.

BienVEnu, c'est l'assurance d'avoir une installation conforme aux normes de sécurité, une infrastructure de recharge à frais réduits du fait de l'innovation technologique apportée par Nexans et du raccordement personnalisé effectué par ENEDIS, mais également d'avoir un suivi de ses consommations via la plateforme ParkNPlug. Enfin, l'intelligence au sein du système embarqué par CentraleSupélec et G2mobility, l'intégration du compteur Linky d'ERDF, ainsi que les retours d'expérience établis par Tetragora permettront d'optimiser la solution pour un coût maîtrisé.

Le service est complété par une offre de mobilité collective proposée par MOPeasy, l'autopartage. La possibilité d'utiliser un véhicule partagé ou de partager son propre véhicule électrique permettra aux résidents de réduire leurs coûts de transport, de maintenance, d'assurance. L'autopartage est un excellent moyen de compléter l'usage d'un véhicule thermique, parfaitement adapté aux usages courants.

Prendre part à BienVEnu, c'est profiter du développement d'une infrastructure complète d'écomobilité à la pointe de la technologie et à "prix marché" : le moment idéal de se lancer dans l'aventure bas carbone !


Vous êtes toujours actuellement à la recherche des immeubles collectifs prêts à accueillir cette expérimentation. Combien ont déjà répondu à votre appel ? Y avait-il une demande initiale en équipement de services de mobilité électrique de la part de ces participants ?

Aujourd'hui, 4 immeubles ont répondu positivement, et seront équipés entre mai et septembre. L'objectif fixé dans le cadre du projet est d'équiper dix immeubles, avec au minimum deux copropriétés, deux bailleurs sociaux et deux bailleurs privés, afin de pouvoir identifier au mieux les arguments et les freins, en fonction des différentes configurations d'immeubles.

Les sites les plus réceptifs sont généralement ceux qui sont déjà sensibilisés à la thématique de BienVEnu. On pense notamment aux immeubles qui ont déjà entamé des démarches liées de près ou de loin au développement durable et notamment à la rénovation énergétique de leur site, ou encore les sites neufs qui doivent respecter le désormais célèbre "droit à la prise". Cette loi précise notamment que dans le cas de logements collectifs dont le permis de construire aurait été déposé après le 1er janvier 2012, les promoteurs sont tenus de pré-équiper au moins 10% des places de parking pour accueillir des véhicules électriques. BienVEnu est une solution qui répond à cette décision, y compris pour l'existant.

Globalement, la volonté "politique" (du bailleur, du président de copropriété ou du conseil syndical, des pouvoirs publics etc…) facilite l'implémentation du projet. C'est ensuite le rôle des partenaires du projet BienVEnu (notamment ParkNPlug, ENEDIS, MOPeasy et Tetragora) d'aller démontrer l'intérêt de ces nouvelles solutions innovantes aux locataires et copropriétaires pour avoir une vraie adhésion terrain.



Six mois après le lancement du projet, quels sont les freins que vous pouvez identifier à l'introduction de la mobilité électrique en habitat collectif ? Quelles sont les prochaines étapes du projet BienVEnu ?

Les freins varient, notamment si l'on s'adresse à des bailleurs ou à des copropriétés. Chez les bailleurs, il est préférable qu'une politique environnementale soit intégrée et que la mobilité électrique fasse partie des priorités. Le bailleur cherche souvent à louer ses places de parkings, il y a donc de nouveaux modèles économiques à trouver concernant ces nouveaux services de mobilité (recharge électrique incluse). Malgré tout, la notion économique est très présente et c'est aussi un objectif du projet BienVEnu de proposer différentes visions de ce que pourrait être ce nouveau modèle : parle-t-on de valeur verte du bâtiment supplémentaire avec ces solutions ? Cela influe-t-il sur un delta des prix de vente / d'achat / de location ?

Chez les copropriétés la question centrale est celle du coût : comment la solution est-elle prise en charge ? Qui va devoir payer les coûts d'infrastructure, l'installation des bornes, l'électricité de la recharge des véhicules ?

Il y a également une acculturation à faire avec ces nouveaux modèles, ces nouveaux services : l'adhésion à la mobilité électrique n'est pas encore globale, et la voiture reste encore un territoire individualisé. Comment passer de cette possession – de notre territoire – vers une approche commune et mutualisée ?

Autant de questions auxquelles le projet BienVEnu se propose de répondre. C'est d'ailleurs grâce aux retours d'expérience que nous aurons suite aux premières installations que nous pourrons situer plus précisément les points d'accroche ou les éléments à consolider. Après la première année, dédiée au recrutement des immeubles et aux développements R&D et la création de l'algorithme de charge, nous pourrons adapter, au besoin, l'offre et la solution, et continuer à développer une solution innovante.

Aujourd'hui, nous travaillons à l'équipement des immeubles participants – l'inauguration du premier est prévue à la fin du mois de juin – et au recrutement des 6 derniers immeubles. Notre attention se porte notamment sur les bailleurs privés, une configuration avec laquelle nous avons encore peu échangé.


Découvrez le projet sur le site internet de BienVenu.


Illustrations : © BienVEnu

Permalien :