Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Le marché du véhicule électrique profite d’un mois de mai exceptionnel

Dans un contexte favorable au marché automobile grâce à un mois de mai 2016 particulièrement avare en jours fériés, l’électrique poursuit son rythme de progression avec 2 214 immatriculations, soit 57% de plus qu’en mai 2015. Plus de 12 000 véhicules électriques ont été livrés depuis le début de l’année, soit 1,15% des ventes totales d'automobiles neuves en France.
Le marché du véhicule électrique profite d’un mois de mai exceptionnel

La Renault ZOE toujours en tête, Nissan accélère


Profitant de ces conditions exceptionnelles, les immatriculations du véhicule électrique particulier ont bondi de 71,4% avec 1 829 unités en mai 2016. Si Renault domine toujours incontestablement le marché avec 945 ZOE livrées (+44%), celui-ci est désormais plus concurrentiel, puisque la citadine passe en parts de marché de 61% en mai 2015 à 51% en 2016.

Très dynamique depuis le lancement de la version 30 kWh de sa LEAF, Nissan fait bien mieux que la moyenne du marché en mai 2016 et confirme ainsi la tendance amorcée depuis le début de l'année. Avec 413 immatriculations, les livraisons de LEAF et d'ENV200 Evalia ont triplé par rapport à mai 2015 ! Des résultats d'autant plus positifs que les modèles 100% électriques représentent ce mois-ci pas loin de 7% des immatriculations de véhicules particuliers Nissan en France.

Le Groupe PSA boucle le top 3 des constructeurs, tiré par l'arrivée de la e-Méhari qui booste les performances globales de Citroën. La marque aux chevrons cumule 121 immatriculations contre 65 pour Peugeot.

Au total, 9 960 véhicules particuliers ont été enregistrés depuis le début de l'année 2016, soit une hausse de 75% par rapport à 2015 (5 696).



L'utilitaire électrique progresse aussi


Le segment de l'utilitaire électrique grimpe quant à lui de 12,9% avec 385 véhicules livrés en mai 2016 contre 341 en 2015. Renault maintient sa position de leader mais performe moins bien que l'an passé avec une baisse de 22%. La hausse profite aux autres constructeurs, notamment Ligier (+75%), Peugeot (x4,8) et Nissan (x3).

Sur les cinq premiers mois de l'année, le segment progresse de 36% avec 2 152 immatriculations de véhicules utilitaires électriques contre 1 581 en 2015 sur la même période.



Illustration : © Nissan
Graphique : © Avere-France / AAA data

Permalien :