Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Solstyce analyse la politique de tarification de la recharge des véhicules électriques

Le bureau d’études spécialiste de l’énergie, Solstyce, vient de cartographier la répartition des réseaux de recharge de véhicules électriques selon leur politique tarifaire. L’occasion de rappeler que définir une tarification du service adaptée aux besoins des utilisateurs est une condition essentielle pour rentabiliser les investissements et les coûts d’exploitation.
Solstyce analyse la politique de tarification de la recharge des véhicules électriques

Plus de 70 territoires sont aujourd'hui engagés dans le déploiement d'un réseau public de bornes de recharge de véhicules électriques. Quelques 20 000 points de recharge bénéficient dans ce cadre du financement de l'ADEME au titre du Programme des investissements d'avenir (PIA). Si aujourd'hui à peine 10% des bornes provisionnées sont installées, la question de leur bonne exploitation devient déjà essentielle.

Aujourd'hui, "on dénombre 52% d'infrastructures gratuites ou à tarification très symbolique", rapporte Irina Khodossova, Directrice Achats et Innovation chez Solstyce dans une interview à Enerpresse. Ce parti-pris a été adopté pour encourager l'acquisition de véhicules rechargeables, mais aussi "parce que la mise en place d'une tarification soulève des questions d'ordre juridique et technique". Rappelons ici que c'est bien la gratuité du stationnement pour une durée minimale de 2h et non la gratuité de la recharge qui est exigée par l'ADEME dans son cahier des charges.

Cependant, le modèle de la gratuité n'est pas soutenable, et ce pour plusieurs raisons. Elle peut inciter à développer des comportements opportunistes - sans pour autant que la qualité du service rendu soit perçue à sa juste valeur - et l'addition peut vite grimper pour la collectivité. Solstyce estime ainsi que "l'achat d'électricité peut représenter entre 50 et 70% des coûts d'exploitation".


75% des réseaux en accès payant en 2017


Un certain nombre de collectivités, à l'image du SIEIL 37 (Indre-et-Loire), du SYDELA (Loire-Atlantique) ou encore du SIEML (Maine-et-Loire) (voir carte ci-dessous), ont déjà sauté le pas dans une optique de tendre vers une rentabilité du service sur le long terme. La tendance devrait se généraliser en 2017 puisque Solstyce prévoit que seulement "un quart des bornes de recharge publiques restera en utilisation gratuite en 2017".

Reste à trouver le juste prix et entre l'abonnement et le paiement à l'acte, ce n'est pas une mince affaire. Les collectivités doivent notamment prendre en compte le risque de stationnement ventouse. A Paris par exemple, le quart d'heure supplémentaire au-delà de la 1ère heure (1 €) est facturé 2 € puis 4 €. Pour le paiement forfaitaire, le SIEML qui a choisi le tarif de 5,95 € explique qu'"il est difficile de définir un prix sans savoir au départ combien de temps l'usager restera connecté".


Trouver le juste prix de la recharge


Pour fixer le bon prix, il n'y a pourtant pas de règles générales, "chaque territoire peut avoir une approche qui lui est propre. L'essentiel est de définir une politique tarifaire attractive et surtout adaptée aux usages", préconise Solstyce. Le cap à garder doit être celui de "soutenir le passage à l'électrique des résidents sans solution de recharge principale et d'offrir des solutions adaptées aux personnes en transit".

C'est bien la fréquentation du réseau qui restera la garante du succès. Dès lors, les collectivités doivent renforcer l'attractivité de leur réseau, quitte à imaginer de nouveaux services ou une complémentarité avec l'offre de transport en commun existante. D'autres paramètres entrent en ligne compte pour définir sa grille tarifaire : l'évolution du marché des véhicules électriques, le contexte local, les prix pratiqués sur les territoires voisins… Autant de critères que Solstyce propose d'analyser pour accompagner les collectivités à valoriser leur service de recharge.


Illustration : © www.virtaev.fr

Permalien :