Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Le réseau bus de la Métropole Rouen Normandie en passe de s’électrifier

La Métropole Rouen Normandie a débuté début septembre des tests pour envisager la mise en ligne de bus 100% électriques. Après la mise en place d’infrastructures sur son territoire, la collectivité confirme son engagement dans l’électromobilité.
Le réseau bus de la Métropole Rouen Normandie en passe de s’électrifier

Assainir l'environnement urbain, c'est l'objectif de la transition énergétique que cherche à mettre en place la Métropole Rouen Normandie dans le domaine des transports en commun, devançant ainsi l'objectif de renouvellement de 50% des parcs de bus par des "véhicules propres" contenu dans la loi sur la transition énergétique de 2015 et qui deviendra obligatoire en 2020.

La Métropole de Rouen est plus largement engagée dans le développement de l'usage des véhicules électriques de tous types. Elle a été pionnière dans l'installation des bornes de recharge pour voitures électriques dans l'espace public, et avait reçu pour ces actions un Trophée des Territoires Electromobiles de l'Avere-France en 2011.


Une technologie pour l'instant soumise à expérimentation


Selon Frédéric Sanchez, le président PS de la Métropole Rouen Normandie, "l'attractivité de la Métropole passe par la résolution des pollutions sonores et atmosphériques".

La Métropole Rouen Normandie envisage donc de passer aux bus 100% électriques si les essais effectués pendant début septembre sont concluants. Différentes marques sont testées : le modèle de l'entreprise chinoise Yutong, le bus français Heuliez ainsi que les bus du groupe Bolloré.

L'enjeu est de trouver un véhicule ayant une autonomie suffisante pour faire les 180 km qu'effectue en moyenne un bus de la métropole rouennaise en plus de l'énergie consommée pour la climatisation, le chauffage et les pentes, soit un total de 250 à 300 km d'autonomie.


Le choix de l'électromobilité fait par de plus en plus de grandes villes


Les acteurs publics envisagent de plus en plus l'électricité comme la solution pour mettre en place une mobilité durable dans les grandes villes et cela aux quatre coins de la France.

C'est par exemple le cas de la ville du Havre qui expérimente jusqu'au 13 octobre sur ses lignes un bus électrique du constructeur espagnol Irizar d'une capacité de 250 km. Trois exemplaires devraient intégrer le réseau en 2017.

De même un peu plus tôt cette année, le SYTRAL, gestionnaire du réseau de bus à Lyon, avait commencé lui aussi à déployer des bus électriques sur le réseau lyonnais en vue de tester différents constructeurs jusqu'en 2017. L'avenir des transports en commun semble donc bien réservé au tout électrique !


Illustration : © paris-normandie.fr

Permalien :