Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Tesla revoit l’accès à son réseau de superchargeurs

Tesla a annoncé la fin de l’usage gratuit et illimité de la recharge ultra rapide pour les conducteurs qui auront acquis un modèle Tesla après le 1er janvier 2017. Toutefois l’accès au service ne deviendra payant que dans un nombre restreint de cas.
Tesla revoit l’accès à son réseau de superchargeurs

Initialement gratuit et illimité pour tous les usagers de Tesla, le réseau de chargeurs ultra rapides de l'entreprise américaine dispose aujourd'hui de 734 stations pour 4 605 points de charge déployés à travers le monde depuis 2012.


La tarification par Tesla du son réseau de Superchargeurs


A partir du 1er janvier 2017, les nouveaux acquéreurs d'une Model X ou S de Tesla qui réceptionneront leur véhicule après le 1er avril ne pourront plus accéder de manière illimitée au réseau Tesla de charge ultra rapide. Ils recevront à la place un crédit annuel de 400 kWh correspondant à 1 600 km environ et à 4 à 6 charges dans l'année, ce qui devrait couvrir les besoins moyens pour une voiture particulière. S'agissant des personnes ayant précommandé le Model 3, une incertitude subsiste quant à l'obtention de ce crédit.

Si les 400 kWh sont épuisés en moins d'un an, l'usager Tesla devra alors payer un tarif d'accès au réseau de superchargeurs afin de pouvoir effectuer la recharge de son véhicule. Dans les faits, cela devrait concerner surtout les conducteurs de taxis et autres véhicules de transport de personne. Selon le constructeur américain, le prix alors payé pour la recharge pourrait varier dans le temps et selon les régions en fonction de l'évolution du coût de l'électricité mais restera inférieur au prix d'un plein d'essence. En France il a été fixé début janvier à 0,20 € par kWh.

La charge via le réseau des Superchargeurs Tesla restera gratuite et illimitée pour les autres clients de Tesla et ce pendant toute la durée de vie de leur véhicule. Cet avantage se transmettra aux différents acquéreurs du véhicule. Pour rappel, le réseau des Superchargeurs Tesla n'a vocation à être utilisé que dans l'hypothèse où les clients effectuent de longs trajets - la recharge plus lente au domicile ou sur le lieu de travail restant la norme.


Un changement de politique afin de financer les futurs investissements du groupe


Ce changement de politique s'expliquerait par la volonté de Tesla d'augmenter sa production de Model 3 pour atteindre les 500 000 unités produites par an afin de satisfaire la forte demande anticipée pour ce modèle. En effet le groupe a précisé qu'il ne souhaitait pas faire de son réseau de Superchargeurs une source de profits financiers et que la mise en place d'une tarification permettra à l'entreprise de continuer à développer son réseau de chargeurs.

Pour rappel, les Superchargeurs Tesla permettent d'atteindre une recharge pleine en à peu près 1h15 et 30 minutes suffisent pour recouvrer la moitié de son autonomie. Ceux-ci sont réservés à un usage ponctuel, pour les trajets longue distance. Tesla recommande en effet de charger son véhicule de manière régulière durant les heures creuse à domicile ou sur le lieu de travail.


Une tarification du temps de stationnement pour favoriser la rotation des véhicules sur son réseau de recharge


En outre suite à certains abus, Tesla a décidé de facturer le stationnement sur les places de parking mises à disposition des stations de Superchargeurs lorsque la plupart des bornes sont occupées. Lorsque le véhicule continue de stationner plus de 5 minutes après la fin de la recharge, un compteur se déclenche et facture la minute de stationnement à 0,40 dollars. Cette dernière mesure ne vise toutefois pas à faire entrer des deniers dans les caisses du constructeur mais à améliorer la disponibilité de ses chargeurs.


Illustration : © Tesla

Permalien :