Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

La RATP poursuit le renouvellement de sa flotte de bus en électrique

La RATP vient de commander 20 bus électriques supplémentaires au groupe Bolloré qui seront déployés sur deux lignes franciliennes pour tester une nouvelle technologie de recharge en bout de ligne. Une commande de 23 bus électriques avec option d’acquisition de 70 à 80 autres véhicules avait déjà été effectuée fin 2015.
La RATP poursuit le renouvellement de sa flotte de bus en électrique

Cette nouvelle commande fait suite à celle de 23 Bluebus fin 2015 pour la ligne 341 de la RATP, la première qui deviendra 100% électrique d'ici la fin de l'année. La mise en ligne du premier Bluebus avait été inaugurée le 30 mai dernier.


Un renouvellement de flotte ambitieux


Cette nouvelle commande porte à 43 le nombre de Bluebus qui parcourront les lignes RATP. Un nouvel appel d'offres est de plus prévu en 2017 par la RATP dont l'objectif final annoncé est de renouveler 80% de sa flotte de 4 500 bus à l'électrique d'ici 2025.

Avec l'intégration de ces 20 véhicules électriques supplémentaires au sein de sa flotte, la RATP souhaite tester sur dix d'entre eux la nouvelle technologie de recharge proposée par le groupe Bolloré pour ses Bluebus : une recharge partielle en fin de ligne par le biais d'un pantographe, un bras articulé se déployant au dessus du bus au terminus de la ligne, pour 10 de ces nouveaux bus. Le reste de la flotte électrique se rechargera la nuit lors du stationnement en dépôt.

L'objectif affiché de cette expérimentation est de se familiariser avec toutes les technologies de recharge disponibles pour pouvoir à terme opérer les choix les plus adaptés aux spécificités de chaque ligne.

Ces bus seront par ailleurs équipés d'un chauffage innovant qui fonctionne avec l'énergie électrique du véhicule, alors que jusqu'à lors, il fonctionnait avec un carburant de synthèse issu de gaz naturel.


Un contexte d'incitation législative


Pour rappel, la loi sur la transition énergétique de juillet 2015 oblige à partir de 2020 les entreprises publiques de transport à intégrer 50% de véhicules à faibles émissions lors du renouvellement de leur flotte, une obligation qui s'applique dès 2018 à la RATP qui fait l'objet d'un régime particulier. Celle-ci sera de 100% à partir de 2025 pour tous les transporteurs publics.


Illustration : © Avere-France.org

Permalien :