Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Les acteurs du résidentiel collectif de plus en plus sensibilisés à l'électromobilité

Le 23 et 24 novembre s’est tenu le Salon de la Copropriété au Parc des expositions Porte de Versailles au cours duquel l’Avere-France et ses adhérents ont pu sensibiliser les professionnels de l’immeuble collectif et les copropriétaires à la recharge pour véhicules électriques.
Les acteurs du résidentiel collectif de plus en plus sensibilisés à l'électromobilité

Si l'installation d'infrastructures de recharge en immeuble collectif ne semblait pas être a priori le sujet dominant au Salon de la Copropriété, beaucoup d'acteurs de l'habitat collectif se sont intéressés à la question, comme en témoignent les réactions sur le programme ADVENIR lors de notre atelier de présentation et la forte fréquentation du stand mutualisé de nos adhérents.


Présentation du programme ADVENIR : des doutes à lever


Après avoir fait un état des lieux du marché du véhicule électrique pour restituer le contexte de la mobilité électrique en France, la Secrétaire Générale de l'Avere-France, Marie Castelli, a présenté le programme ADVENIR de financement de la recharge privée, (site officiel du programme) piloté par l'Avere-France et EcoCO2 en partenariat avec EDF,, l'ADEME et le Ministère de l'Environnement.

Cette présentation a été l'occasion de souligner certains aspects importants quant au fonctionnement du programme :

  • Pour pouvoir bénéficier de la prime il faut obligatoirement passer par un fournisseur, un installateur ou un électricien auparavant labellisé par le programme. Cette labellisation peut être reçue par tous les professionnels qui respectent les exigences du cahier des charges du programme
  • Le calcul de la prime se fait sur le montant hors taxe du devis et la TVA porte sur le montant hors prime de la facture. La prime doit être déduite du montant TTC après calcul de la TVA.
  • Il est possible de cumuler la prime ADVENIR avec d'autres aides publiques comme le crédit d'impôt de 30%, celui-ci ne portant que sur le coût du matériel.
  • Le droit à la prise permet à tout copropriétaire de s'équiper d'une borne de recharge sur sa place privative sans avoir à recueillir un avis positif de l'assemblée générale des copropriétaires, à condition de prendre à sa charge tous les frais d'installation y compris sur les communs. Il est toutefois tenu de l'en informer. A l'inverse lorsque les frais d'installation de l'infrastructure de recharge sont partagés entre les copropriétaires et que la ou les bornes sont situées sur des places communes, le vote est obligatoire.
  • Le programme est ouvert aux bailleurs d'immeubles collectifs.
  • L'installation de bornes de recharge permet de valoriser la valeur foncière du parking d'un immeuble collectif : en effet la demande en infrastructure de recharge va être de plus en plus importante au regard de la forte croissance du marché du véhicule électrique (30% en moyenne en 2016) car il faut avoir en tête que 90% de la recharge se fait à domicile ou sur le lieu de travail.
  • Enfin il faut avoir en tête que le programme ADVENIR ne financera que les travaux d'installation d'infrastructures finalisés avant mi-2018.


Bilan positif pour le stand mutualisé de nos adhérents


Le stand mutualisés des adhérents de l'Avere-France a vu passer un nombre important de personnes intéressées par l'installation d'infrastructures de recharge en immeuble collectif parmi lesquels on retrouve principalement des copropriétaires, des membres de conseils syndicaux, des syndics mais aussi des promoteurs immobiliers, des installateurs et des bureaux d'études. Un chiffre que Jean-Luc Coupez, du cabinet Blue2BGreen, sélectionné dans le "Village experts", juge en augmentation par rapport à l'année dernière.

En général ce public semble être venu "en anticipant les besoins des résidents de leur copropriété ou bien parce qu'ils avaient entendu que la recharge était demandée dans leur immeuble collectif", estime Borne Recharge Service. "Certaines personnes se projettent et veulent avoir les solutions avant les demandes", c'est le cas de 70% des personnes qui sont venues sur le stand de Park'n Plug, qui propose une solution rendant la borne communicante afin d' "écrêter les appels de puissance et delisser la consommation énergétique pour la copropriété".


Le projet BienVEnu pour la recharge intelligente et la mobilité partagée en habitat collectif était également présenté sur le stand de Park'n Plug, partenaire du projet


Ce salon a été l'occasion pour nos adhérents de communiquer sur le fait qu'ils proposaient des solutions de charge spécialement pensées pour la copropriété. Ainsi The New Motion, qui présentait sa borne sur le salon, nous a fait part de la satisfaction des syndics importants "de savoir qu'on proposait des solutions adaptées à la copropriété". Certains se disent d'ailleurs "spécialistes de la copropriété" comme c'est le cas de Borne Recharge Service (fabricant et installateur) et de ZePlug (installateur) qui propose notamment la souscription d'un nouveau compteur auprès d'Enedis.

Pour EV-Box, le "but est de se faire connaître et de proposer une offre sur la copropriété. Pour nous il s'agit notamment d'un compteur intégré à la borne afin que le syndic ne s'occupe de rien". Cette externalisation de la facturation est proposée par la plupart des adhérents présents, comme c'est le cas de Park'n Plug : "le syndic a juste à payer les infrastructures communes".

"Les copropriétaires ont manifesté de l'intérêt pour la souplesse de notre service dans la gestion des profils utilisateurs", précise de son côté Easytrip qui propose une tarification particulière ou une absence de tarification selon le profil : utilisateur externe, membre de la flotte de l'entreprise, simple salarié, directeur général, copropriétaire. Une différenciation des usagers que propose également Borne Recharge Service avec un tarif "résident" et un tarif "invité".

"Il y a beaucoup de pédagogie à faire s'agissant des infrastructures de recharge", estime Proxiserve, qui est présent sur le salon depuis six ans. Un constat qui est partagé par l'ensemble des installateurs et prestataires de services présents. Les copropriétaires sont en effet "un peu démunis" confirme The New Motion, : "il y en avait beaucoup qui ont envie d'installer des bornes mais ne savent pas comment s'y prendre".

Cependant, relève Blue2BGreen, les visiteurs "connaissent de plus en plus le droit à la prise et les obligations qui y sont attachées". Reste à déterminer pour eux "l'offre la plus adaptée à leurs besoins", ce à quoi le cabinet de conseil s'engage à répondre.



Proxiserve pour sa part a surtout reçu des interrogations s'agissant des règles encadrant l'installation de telles infrastructures de la part des syndics et s'agissant des copropriétaires "comment faire vis-à-vis de la copropriété et du syndic". Des questions auxquels s'attèle le programme ADVENIR sur son site internet.

"Au départ les personnes qui viennent nous voir ont l'idée que l'installation d'une telle infrastructure est un procédé onéreux" complète Park'n Plug, "alors nous leur montrons qu'il y a un vrai intérêt à long terme, une correspondance avec des réels besoins".

"Ce salon nous a également permis de renforcer nos partenariats notamment avec les fabricants", conclut Easytrip. Une très bonne opportunité pour la filière de la mobilité électrique en somme.


Images : © Avere-France.org

Permalien :