Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Les constructeurs allemands préparent ensemble l’avenir de la recharge rapide

BMW, Daimler, Volkswagen, Audi ont créé avec Ford une coentreprise pour l’installation en Europe de 400 stations de recharge ultra-rapide à 350 kW équipées de chargeurs CCS. Les premières bornes verront le jour dès 2017. Une façon de préparer l’arrivée des véhicules électriques aux fortes autonomies.
Les constructeurs allemands préparent ensemble l’avenir de la recharge rapide

Alors que les véhicules électriques ne devraient cesser de gagner en autonomie d'ici la fin de la décennie, l'Europe voit d'ores et déjà fleurir les projets d'installation de bornes de recharge à haute puissance. Un peu plus tôt cet automne, un consortium d'entreprises a dévoilé le projet Ultra-E qui va relier en 2018 sur un millier de km les Pays-Bas à l'Autriche, en passant par la Belgique et l'Allemagne, à partir d'un corridor de 25 stations à 350 kW.

BMW, Daimler, Volkswagen, Audi et Ford viennent à leur tour d'annoncer le 29 novembre la création d'une coentreprise dont la mission sera d'installer 400 stations de recharge 350 kW partout en Europe. Un volume de bornes cette fois nettement plus important. Le début des travaux commencera dès l'année prochaine jusqu'à 2020.


Un réseau pour les véhicules électriques équipés du standard Combo 2


Si la localisation des sites choisis n'est pas encore connue, les constructeurs visent clairement le réseau autoroutier. L'objectif est de faciliter la mobilité de leurs clients sur tout le Vieux Continent, sans pour autant bouleverser les habitudes de ceux qui utilisent une voiture thermique.

L'autre volonté de ce programme sur lesquels investissent les constructeurs allemands, c'est d'assurer la promotion du chargeur Combo 2, devenu standard européen dans la directive européenne sur les carburants alternatifs. "Le réseau est destiné à servir tous les véhicules équipés du chargeur CCS pour faciliter l'adoption des véhicules électriques en Europe", explique le communiqué.

Si la joint venture venait toutefois à installer des stations en France, elles devraient alors obligatoirement répondre au tri-standard (avec le type 2 et CHAdeMO donc) au moins jusqu'à 2025. C'est ce que prévoit le projet de décret de transposition de la directive européenne sur les carburants alternatifs.

Ces initiatives viennent rejoindre l'unique réseau ultra-rapide à jour en Europe : le vaste maillage de 250 stations de superchargeurs Tesla à 120 kW, destinés exclusivement aux Model S et X.


Illustration : © Droits réservés

Permalien :