Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

L'Orne met en partage les véhicules électriques de sa flotte en dehors des heures de travail

Le service "Autofree 61" permet aux habitants de l’Orne de louer certains des véhicules électriques appartenant au Conseil départemental en dehors des heures de travail de celui-ci afin de compléter l’offre de transport public de ce territoire rural. L’objectif est de proposer une solution de transport économique et durable.
L'Orne met en partage les véhicules électriques de sa flotte en dehors des heures de travail

Présenté en décembre, le service ornais de véhicules électriques en libre-service Autofree61 a finalement été inauguré le mercredi 26 avril par Christophe de Balorre, le président du Conseil départemental de l'Orne, en présence de Jérôme Nury, qui a initié cette démarche sur sa commune de Tinchebray dès 2014.


Autofree61, comment ça marche ?


Six véhicules électriques sont pour l'instant mis à disposition du public (des Renault ZOE et Kangoo ZE) et pas n'importe lesquels. Ils appartiennent à la flotte du Conseil départemental de l'Orne. Ceux-ci deviennent disponibles à tous de 17h30 à 8h en semaine et 24h/24 les week-ends et jours fériés. L'heure de location est facturée seulement 1 €, prix auquel il faudra ajouter le forfait mensuel de 4 €. La journée complète revient à 12 € selon le barème qui a été constitué.

La réservation des véhicules s'effectuera en ligne sur la plateforme clem.mobi. Clem', qui propose des solutions d'autopartage électrique aux entreprises, aux acteurs de l'habitat et aux collectivités, avait récemment ouvert un service d'autopartage électrique en octobre dernier avec la Communauté des communes de la Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC), fonctionnant 24h/24 avec des véhicules dédiés.


Un service économique à la fois pour les habitants et le Conseil départemental de l'Orne


La mise en pool de sa flotte via le partage des véhicules entre les agents départementaux oblige le Conseil départemental de l'Orne à rationaliser l'usage des véhicules de sa flotte. Cette rotation accrue des véhicules permet d'éviter que des véhicules, inutilisés, restent à l'arrêt tout en réduisant la taille de la flotte. Une source d'économie qui entraîne aussi des recettes via la facturation du service !

Sur ce territoire rural où le recours à la voiture individuelle permet de pallier les limites des modes de transport en commun, Autofree61 présente une solution de mobilité économique pour les ménages qui n'ont pas les moyens d'acquérir un second véhicule tout en réduisant les dépenses de carburant. "L'objectif à terme est de mailler le territoire en lien avec d'autres initiatives portées par d'autres collectivités", explique le conseil départemental. La plateforme se veut ainsi ouverte aux collectivités quelle que soit leur taille pour offrir le visage "d'une ruralité dynamique".




Un projet qui s'inscrit dans une dynamique territoriale vertueuse


Autofree61 est dans un premier temps lancé au siège du Conseil départemental mais sera étendu à toutes les antennes du département. La plateforme en ligne se veut aussi ouverte aux communes désireuses de mettre en place un service similaire : avec une mise à disposition d'une partie ou de la totalité sa flotte ou bien avec des véhicules dédiés.

Ce service d'autopartage permet par ailleurs de rentabiliser l'installation du réseau de 102 bornes publiques de recharge par le Syndicat d'Energie de l'Orne (SE61) et s'ancre dans le projet "l'Orne au cœur de la Normandie" qui vise à améliorer les performances environnementales du territoire. Dans ce cadre, le Conseil départemental de l'Orne a fait l'acquisition de 12 véhicules électriques au cours de l'année 2016 (7 Zoé et 5 Kangoo ZE) pour un total de 26 (11,8% de la flotte).

Cette initiative s'est inspirée du service Autofree déjà en service à Tinchebray depuis 2014, récemment distinguée par le prix de l'innovation périurbaine dans la catégorie "Mobilités, services au public et outils numériques". La Ville de Tinchebray avait déjà été récompensée en 2013 aux Trophées des Territoires Electromobiles dans la catégorie Villes de moins de 10 000 habitants pour son exemplarité en matière de mobilité électrique.


Illustration : © orne-hebdo.fr

Permalien :