Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Le marché du véhicule électrique et hybride rechargeable en recul en novembre 2016

Effet nouveaux modèles sur les immatriculations de véhicules électriques ? Le marché recule de 15% en novembre 2016 avec 1 774 immatriculations en novembre 2016 versus 2 091 en novembre 2015. Cette baisse s’explique en grande partie par l’attente des livraisons des nouveaux modèles qui ont annoncé des autonomies en hausse comme la nouvelle ZOE et ses 300 km d’autonomie. Si le rythme des ventes ralentit, le marché est globalement en hausse de + 25,5% en 2016 (24 036 véhicules électriques immatriculés contre 19 151 en 2015).
Le marché du véhicule électrique et hybride rechargeable en recul en novembre 2016

En attendant la nouvelle ZOE...


En l'attente des livraisons des nouvelles versions des modèles existants dotées d'une plus grande autonomie, le segment du véhicule électrique particulier n'enregistre que 1 298 immatriculations et ne profite pas du rebond général du marché automobile. Les ventes baissent de - 14% par rapport à novembre 2015 (1 508 unités).

La ZOE de Renault reste leader du segment avec 523 immatriculations et 40% de parts de marché, mais recule de - 38% par rapport à novembre 2015. Ce ralentissement des ventes ne sera que temporaire, puisque les nouvelles ZOE à 300 km d'autonomie seront prochainement livrées à leurs clients qui l'avaient fortement plébiscitée lors du dernier Mondial de l'Automobile.

Comme depuis le début de l'automne, Nissan, Kia et BMW tirent leur épingle du jeu en conservant des résultats en hausse. La LEAF se maintient à la deuxième place avec 232 immatriculations (+ 34%), tandis que la BMW i3 – modèles équipés d'un prolongateur d'autonomie inclus – bondit de + 77% (117 immatriculations). Arrive ensuite le Kia Soul EV (92) qui, grâce à sa progression de + 41%, dépasse la nouvelle Hyundai Ioniq (87). A noter la progression de la Volkswagen e-up! sur le marché qui réalise son meilleur mois de l'année avec 64 immatriculations (soit + 392%).

Au total, depuis le début de l'année 2016, le segment du véhicule électrique particulier a progressé de + 25,8% avec 18 932 immatriculations contre 15 044 sur la même période en 2015. Il représente 1,04% des ventes de voitures neuves en France.


L'utilitaire électrique en recul


Le segment de l'utilitaire électrique est également en recul: 476 immatriculations ont été enregistrées contre 583 en novembre 2015 (- 18%). A l'instar de la ZOE, le Renault Kangoo ZE garde sa première place avec 233 immatriculations mais chute de - 38% par rapport à l'année dernière.

Arrivent ensuite le Ligier Pulse 4 (55 immatriculations), le Goupil G3 (43) et le Nissan e-NV200 (41). Le Citroën Berlingo (34) ferme le top 5 du segment et devance la Renault ZOE (24) et le Peugeot Partner (24).

Au total, depuis le début de l'année 2016, le segment du véhicule électrique utilitaire a progressé de + 24% avec 5 104 immatriculations contre 4 107 en 2015 sur la même période en 2015.



Le Mercedes GLC 350e domine l'hybride rechargeable


Les livraisons de véhicules hybrides rechargeables sont également en baisse: 412 immatriculations ont été recensées contre 644 en novembre 2015 (-36%). Le différentiel important peut s'expliquer en partie par une nette envolée des ventes d'hybrides rechargeables fin 2015 consécutive à l'annonce de la diminution du bonus écologique de 4 000 à 1 000 €.

La Volkswagen Golf GTE cède sa place ce mois-ci au SUV compact de luxe de Mercedes, le GLC 350 e, dont 63 unités ont été immatriculées. Elle se retrouve en troisième position avec 43 immatriculations derrière la Porsche Cayenne (48).

Depuis le début de l'année 2016, le segment des véhicules hybrides rechargeables a progressé de + 33% avec 5 812 immatriculations contre 4 365 en 2015 sur la même période en 2015.




Illustration : © Hyundai
Graphiques : © Avere-France / AAA data

Permalien :