Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Bolloré lance BlueLA, sa solution d’autopartage à Los Angeles pensée pour donner un accès à la mobilité

A Los Angeles où l’automobile est reine, cette nouvelle déclinaison d’Autolib’ aura pour objectif d’améliorer la qualité de l’air mais aussi de proposer une solution de mobilité aux familles qui n’ont pas les moyens d’acquérir leur propre véhicule. Bolloré mettra officiellement en service BlueLA à la fin de l’année à l’issue d’une phase de test du service.
Bolloré lance BlueLA, sa solution d’autopartage à Los Angeles pensée pour donner un accès à la mobilité

Bolloré continue son expansion dans le monde. Après avoir conquis Turin, Indianapolis, Singapour ou plus récemment Londres, la solution d'autopartage électrique s'est désormais implantée en Californie, l'une des régions du monde les plus fertiles en matière d'électromobilité.

La nouvelle cousine d'Autolib' a officiellement vu le jour le 9 juin avec l'inauguration de sa station de Pico Union. Le géant français a mis sur la table un investissement de 10 millions de dollars pour lancer BlueLA. L'Etat de Californie a de son côté abondé au projet à hauteur de 1,7 million de dollars en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le service ne se veut toutefois pas seulement écologique.


Soutenir l'accès à la mobilité


Son autre particularité est de s'adresser aux communautés défavorisées afin de leur offrir une solution de mobilité durable et abordable. Les stations seront ainsi implantées dans les quartiers de Westlake, Pico Union, Koreatown, Echo Park et Downtown où le taux de possession d'un véhicule est le plus bas. Si les tarifs n'ont pas encore été dévoilés, les représentants de la ville annoncent deux formules, avec ou sans abonnement. Le prix oscillerait entre 15 et 80 cents la minute mais variera selon les revenus de son utilisateur : les autorités californiennes prévoient de soutenir financièrement les utilisateurs les plus modestes.

Dans sa phase de test, BlueLA utilisera son unique station de recharge pour sensibiliser la population et faire découvrir l'électromobilité. Il rentrera ensuite en service vers la fin de l'année. Il devrait alors compter 100 véhicules pour 200 points de recharge répartis sur quelques quartiers de la ville. Ces derniers seront fournis par IER, une filiale du Groupe Bolloré.La localisation exacte de leurs emplacements n'est pas à ce jour encore déterminée.

7 000 usagers de la Bluecar sont attendus à Los Angeles et il est estimé que le service BlueCalifornia permettra de réduire de 2 150 tonnes de CO2 les émissions annuelles de gaz à effet de serre.


Illustration : © Mark Boster / Los Angeles Times

Permalien :