Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Ségolène Royal inaugure les nouvelles politiques de soutien à l’électromobilité

A l’occasion d’une cérémonie qui s’est tenue le 5 janvier au Ministère de l’Environnement, Ségolène Royal a inauguré les nouvelles aides de l’Etat en faveur de la mobilité électrique : le bonus deux-roues et la prime à la conversion pour les utilitaires légers. L’événement était également l’occasion de remettre la millionième vignette Crit’air commandée. Une année 2017 qui démarre donc sur les chapeaux de roues pour la mobilité électrique !
Ségolène Royal inaugure les nouvelles politiques de soutien à l’électromobilité

Nous étions présents hier à la conférence de presse donnée par la ministre de l'Environnement, au cours de laquelle Ségolène Royal a remis à une automobiliste parisienne la millionième vignette Crit'Air et inauguré les nouvelles primes à l'achat et à la conversion entrées en vigueur au 1er janvier 2017.


Le dispositif Crit'Air prend de l'essor


Avec 1,4 million d'autocollants distribués et une moyenne de 40 000 commandes par jour, les vignettes Crit'Air devraient équiper environ 4 millions de véhicules à l'horizon du mois de mars. "Nous observons une prise de conscience citoyenne et industrielle" estime la ministre. L'accélération des commandes a sans doute été favorisée par l'épisode de forts pics de pollution connus par différentes villes françaises en novembre dernier.

Pour la ministre, ce dispositif permet de mettre en place une "circulation différenciée" selon les émissions de polluants par le véhicule, une mesure qui semble plus juste que la circulation alternée en période de pic de pollution. Le souhait de Ségolène Royal est notamment de rendre le dispositif Crit'Air obligatoire dans les zones urbaines les plus polluées. La ministre a annoncé en ce sens avoir demandé aux préfets de généraliser par arrêté les règles de cette "circulation différenciée" d'ici le 7 avril 2017. Le dispositif Crit'Air permettra de plus l'instauration de zones à circulation restreinte : Paris deviendra d'ailleurs la première « ZCR » de France à partir du 16 janvier.



Ces vignettes, disponibles à 4,18 €, visent non seulement les particuliers mais aussi les entreprises. Deux d'entre elles ont été distinguées lors de cette cérémonie pour avoir commandé le plus de vignettes Crit'air : le groupe La Poste, qui dispose de la plus grande flotte électrique en France et dans le monde, a ainsi commandé 48 000 vignettes et le groupe Petit Forestier, spécialisé dans la livraison avec des véhicules utilitaires frigorifiques, 10 000. A terme les 50 000 véhicules circulant en Europe du Petit Forestier seront équipés de la vignette correspondant à la norme Euro 6.


Le lancement des nouvelles primes pour accélérer le passage à l'électromobilité


La ministre de l'Environnement a d'autre part inauguré les nouvelles aides publiques accordées à la mobilité électrique : le bonus deux-roues électriques et la prime à la conversion pour les véhicules utilitaires légers électriques.

Les premiers bénéficiaires de ces primes étaient présents et c'est un scooter électrique Artelec développé par le constructeur français Eccity Motocycles qui démarre la liste des deux-roues électriques soutenus par l'Etat. La ministre a rappelé les conditions d'octroi de cette prime qui ne s'applique pas aux deux-roues carburant à la batterie au plomb.

Enfin était présent un vendeur d'une concession Renault par le biais duquel la 15 000e prime à la conversion pour véhicules particuliers électriques a été versée en vendant une Renault ZOE. Celui-ci a, pour l'anecdote, indiqué que ses "deux dernières commandes de l'année 2016 étaient des ZOE", un signe de bonne augure pour 2017 ? La ministre Ségolène Royal a à cette occasion appelé les vendeurs de voitures neuves à livrer les véhicules directement équipés de la vignette Crit'Air.



Illustrations : © Avere-France ; © Ministère de l'Environnement

Permalien :