Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

New Motion enquête sur les conducteurs de véhicules électriques en Europe

L’opérateur européen de mobilité de bornes de recharge New Motion vient de publier sa première enquête annuelle auprès de 5000 de ses utilisateurs en Europe. L’occasion de voir un peu qui se cache derrière la figure du conducteur de véhicule électrique.
New Motion enquête sur les conducteurs de véhicules électriques en Europe

L'opérateur de mobilité New Motion spécialisé dans la recharge intelligente a eu la bonne idée d'interroger une partie de ses utilisateurs sur leur usage de la mobilité électrique. Un retour d'expérience qui lui permettra d'améliorer ses services et cerner le profil de l'utilisateur de véhicules électriques.


Une étude sur le conducteur européen de véhicules électriques


5 000 utilisateurs des services New Motion ont ainsi été interrogés. Voici le portrait robot d'un conducteur de véhicule électrique, utilisateur des services New Motion : un homme de plus de 41 ans sensibilisé aux questions environnementales, en couple voire marié. Plus de la moitié des personnes interrogées recourent à leur voiture électrique pour se rendre au travail (57%), le véhicule électrique est donc en moyenne un véhicule utilisé quotidiennement. Enfin, concernant les caractéristiques du conducteur, 48% des sondés ont adopté l'éco conduite.


Le véhicule électrique : une alternative économique à la voiture thermique


D'autre part, un quart estime que l'utilisation de leur véhicule électrique leur permet d'économiser jusqu'à 60% des frais de transport mensuels en comparaison avec une voiture thermique à essence et jusqu'à 800 € par an en dépenses énergétiques en comparant le coût du carburant avec celui de l'alimentation électrique. La comparaison a été menée entre une Renault ZOE et une Renault CLIO à kilométrage équivalent : un chiffre qui ne se base toutefois que sur la consommation théorique des deux modèles (4,7 l/100 km pour la thermique et13 kWh pour l'électrique).

Si ces véhicules sont plus chers à l'achat et peuvent demander des frais d'équipement en borne de recharge à domicile, leur TCO - qui comprend les coûts de chaque recharge, les coûts d'entretien, d'assurances ainsi que les taxes - demeure plus faible que leur équivalent thermique. Il faut aussi rappeler que de bon nombre de propriétaires de véhicules électriques ont pu bénéficier de subventions publiques, à l'instar du bonus en France pouvant aller jusqu'à 10 000 €.


Des pistes pour améliorer le service de recharge


Concernant uniquement la recharge, 60% des personnes interrogées souhaiteraient être informées par les bornes du volume d'énergie en train d'être délivrée au véhicule en charge ainsi que l'autonomie ainsi recouvrée. Enfin 70% des interrogés souhaiteraient qu'apparaisse une plate-forme de partage des véhicules électriques entre particuliers.


Illustration : © New Motion

Permalien :