Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Le salon auto de Genève résumé en dix nouveautés électriques ou hybrides rechargeables

Une fois encore, le salon automobile de Genève a été le théâtre de la présentation de nouveaux modèles de véhicules électriques ou hybrides rechargeables, qu’ils soient prêts à être commercialisés ou encore au stade de concepts. Découvrez-en les temps forts en dix points !
Le salon auto de Genève résumé en dix nouveautés électriques ou hybrides rechargeables

Les nouveautés électriques et hybrides rechargeables


Peugeot Partner Tepee

Désormais réintégré dans l'usine PSA de Vigo en Espagne, le Peugeot Partner se double désormais d'une version VP dont la commercialisation est attendue au mois de septembre. Avec ce nouveau modèle, la gamme de véhicules électriques du groupe PSA s'élargit sans trop de risques.

Le ludospace Tepee Electrique bénéficie en effet de performances identiques à l'utilitaire, c'est-à-dire un pack batteries lithium 22,5 kWh compatible avec la recharge rapide et un moteur de 49 kW. Le véhicule pourra donc rouler sur quelque 120 km en conditions réelles. Tout comme le Nissan E-NV200 Evalia, il s'adresse particulièrement aux familles et sociétés de transport de voyageurs comme les taxis ou les VTC en milieu urbain.



DS 7 Crossback E-Tense

La marque premium du groupe PSA vient de présenter à Genève la concrétisation du concept-car E-Tense révélé l'an dernier. La version hybride rechargeable essence de ce SUV sera proposée avec deux moteurs électriques de 80 kW chacun qui complèteront le moteur essence de 200 ch. Elle bénéficiera en outre d'une transmission intégrale et d'une autonomie de 60 km en tout électrique.

Haut de gamme oblige, elle pourra compter sur des finitions léchées dans l'habitacle pour se démarquer de ses concurrentes. Reste à patienter encore, puisqu'elle ne fera pas son apparition avant le printemps 2019.


Kia Niro PHEV

Deuxième voiture hybride rechargeable après la Optima, la Niro vient ajouter au moteur quatre-cylindres essence de 105 ch. un moteur électrique pour développer 141 ch. de puissance combinée. La batterie de 8,9 kWh lui confère une autonomie théorique de 55 km. Côté performances environnementales, Kia vise des émissions de CO2 en cycle combiné de 30 g/km. Le crossover Niro fera son arrivée dans les concessions au cours du 3e trimestre à un prix encore à déterminer mais très certainement inférieur à la plupart des modèles disponibles.




Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid

Cette appellation cache une nouvelle version de la Porsche Panamera. Les améliorations portent essentiellement sur l'intégration du V8 4.0 biturbo de 550 ch que vient compléter le moteur électrique de 136 ch, pour donner une puissance digne d'une supercar. Elle récupère au passage deux fois plus d'autonomie que sa prédécesseur grâce à une batterie de 14,1 kWh, et promet de ne consommer « que » 2,9 l/100 km.


Volvo XC 60 PHEV

Après les V60 et XC 90, la version XC 60 sera le troisième modèle hybride rechargeable du constructeur suédois. On en sait encore que très peu de choses si ce n'est qu'il viendra se placer sur le segment haut de gamme de ce SUV et qu'il comptera 400 ch de puissance. Le nouveau XC60 entrera en production à la mi-avril 2017.


Les concept-cars


Jaguar I-Pace

Présenté en rouge flashy, le concept car I-Pace du constructeur britannique Jaguar n'est pas passé inaperçu après sa première apparition à Los Angeles en novembre dernier. Il vient directement se placer sur le segment du SUV sportif que convoitent Tesla, Mercedes et Audi avec comme caractéristiques attendues un ensemble de batteries de 90 kWh, deux moteurs électriques de 200 ch. chacun et la possibilité d'atteindre les 100 km/h en moins de 4 secondes.

S'il faudra attendre le salon automobile de Los Angeles de l'hiver prochain pour découvrir la version finale, ce SUV laisse entrevoir de belles promesses. Son arrivée définitive sur le marché est prévue pour le second semestre 2018.



Renault ZOE e-sport

Exposée aux côtés du Renault Trézor, cette version survoltée de la ZOE a fait sensation. Elle vient illustrer le savoir-faire de la marque au losange en matière de voitures de course, si tant est qu'il y ait encore besoin de convaincre sur le sujet.

Elle reprend ainsi plus ou moins les caractéristiques du monoplace de Formula E avec un moteur électrique de 170 kW et une batterie de 20 kWh, à la différence près que la ZOE e-sport compte un groupe propulseur sur chaque train. Avec ce concept-car, Renault fait la part belle à la performance pure en mettant en avant sa capacité à proposer du 0 à 100 km/h en 3,2 secondes.


Volkswagen Sedric

Le constructeur allemand récidive sur la technologie driveless après la présentation du ID à Paris à l'automne. Ce concept-car vient illustrer la vision de l'automobile de demain défendue par Volkswagen : électrique, connectée et autonome.

Baptisée Sedric pour "self-driving car", la voiture rectangulaire s'apparente davantage à une navette avec ses portes coulissantes et l'absence totale de tableau de bord. Inutile de piloter, elle répond uniquement à la commande vocale. Grâce à son intelligence artificielle, à sa batterie de radars et de lasers à télédétection (LIDAR), Sedric est en mesure d'analyser tout ce qui se passe autour de lui et conduira ses utilisateurs tel un chauffeur privé. De quoi donner aux différentes marques du groupe un réservoir d'idées pour innover dans l'automobile.




Toyota i-TRIL

Avec ce concept-car basé sur la technologie i-Road, Toyota affiche sa conception de la mobilité urbaine du futur : électrique, dynamique et ludique. Le son de conduite s'apparente à celui d'une moto grâce à ses roues avant inclinables et son petit gabarit lui permet de se faufiler partout. Idéal alors que les villes veulent limiter la congestion automobile. Autre singularité : à la place des pédales, Toyota a prévu des commandes de vitesse à l'apparence de manettes de jeu vidéo.

Le concept-car doté de 3 places s'adresse particulièrement aux mères de famille célibataires et devrait déboucher sur un modèle commercialisé en 2030.


Bentley EXP 12 Speed 6E

Ce prototype vient marquer l'arrivée de la motorisation 100% électrique dans la gamme de véhicules de Bentley. Aucun détail n'a toutefois filtré si ce n'est que la batterie sera rechargeable par induction et qu'elle doit permettre "un trajet Paris-Londres ou Milan-Monaco en une seule charge", soit encore 450 km.


Bonus : Le constructeur aéronautique Airbus a, pour sa première participation au Salon, présenté le prototype de Pop.Up, qui est à la frontière entre une voiture volante, un drone et un taxi autonome. Pop.Up s'apparente à une petite voiture électrique au design futuriste, dotée d'une cabine vitrée en carbone. Selon Airbus, le véhicule est capable de circuler à la fois au sol, grâce à une batterie électrique, et dans les airs, propulsé par huit turbines électriques.


Illustrations : © Droits réservés

Permalien :