Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Le logisticien Hermes pourrait intégrer jusqu’à 1 500 utilitaires électriques avec Mercedes-Benz

Alors que l’Allemagne durcit sa réglementation sur les émissions polluantes des véhicules, les entreprises de transport réagissent en envisageant le renouvellement de leur flotte. C’est notamment le cas d’Hermes, qui vient de passer un accord avec Mercedes-Benz pour tester ses utilitaires électriques légers à Hambourg et Stuttgart en vue d’une possible généralisation à tout son réseau.
Le logisticien Hermes pourrait intégrer jusqu’à 1 500 utilitaires électriques avec Mercedes-Benz

Tout comme en France, en Norvège ou aux Pays-Bas, les pouvoirs publics allemands n'hésitent plus à prendre des mesures pour lutter contre les particules fines. Certaines initiatives locales sont déjà d'actualité, comme l'interdiction des véhicules les plus émetteurs lors des pics de pollution à Stuttgart dès 2018, et l'État réfléchit quant à lui à une interdiction totale du diesel à l'horizon 2030. Les entreprises dont les activités seraient directement impactées par une telle mesure vont donc avoir tout intérêt à se tourner vers le marché de l'utilitaire électrique que Mercedes-Benz ne compte pas laisser à la concurrence.

Le constructeur allemand semble d'ailleurs déjà convaincre outre-Rhin : il vient de conclure un accord avec le logisticien Hermes qui va dès l'année prochaine intégrer à sa flotte les versions électriques des Vito et Sprinter. Si cette expérience menée à Hambourg et Stuttgart est concluante, le transporteur ambitionne d'ici 2020 de renouveler son parc avec 1 500 véhicules de la marque.

Depuis un an, Hermes s'inscrit plus largement dans une stratégie de réduction des émissions liées à ses activités : un autre partenariat avec Daimler avait également été engagé afin de tester le Fuso Canter E-Cell, et c'est une électricité garantie renouvelable qui alimentera les batteries de la nouvelle flotte.


Alliances commerciales et innovation : la double stratégie de Mercedes-Benz


La conversion du secteur de la logistique à l'électromobilité, Mercedes-Benz y croit vraiment. En septembre 2016, il a dévoilé au salon international du véhicule utilitaire un concept-car 100 % électrique censé répondre au défi du dernier kilomètre non polluant : le Vision Van.

Le véhicule à la ligne futuriste présente de nombreuses innovations techniques comme une plateforme de chargement entièrement automatisée, l'opportunité de planifier les trajets à l'aide des informations remontées par les batteries et même une aire de lancement de drones.


Soutenue par une réglementation de plus en plus hostile aux véhicules très émetteurs, la gamme électrique de Daimler est en plein développement, profitant de ses vitrines innovantes pour conclure ses premiers accords commerciaux. Le président du groupe, Dieter Zetsche, a ainsi annoncé devant ses actionnaires le lancement de 10 nouveaux véhicules d'ici à 2022, qui devraient constituer le coeur de la marque EQ. Daimler estime que l'électrique pourrait représenter 15 à 25 % de ses ventes à l'horizon 2025.



Illustrations : © Hamburg News - Avtotesti

Permalien :