Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Indice d'électrification : la France en bonne position

Selon un nouvel indice d'électrification publié par le cabinet AlixPartners, la France figure parmi les pays où l'intégration du véhicule électrique est la plus forte.
Indice d'électrification : la France en bonne position

Présenté comme un outil innovant censé aider l'industrie automobile et les autorités à constater la progression de l'électrification des transports à l'échelle d'un pays ou d'un constructeur, le nouvel indice d'électrification du cabinet AlixPartners a été diffusé début septembre.

Electrique, hybride rechargeable ou hydrogène… l'indice intègre différentes formes de véhicules électriques. Basé sur le rapport entre le nombre de véhicules vendus et leur autonomie électrique, il place la France en 4ème position à l'échelle mondiale en ce qui concerne le nombre de kilomètres parcourus avec un volume estimé à 2,6 millions de kilomètres au cours du 2ème trimestre 2017.

Au classement général, la première place revient naturellement à la Chine qui, bénéficiant du premier parc automobile mondial, totalise 22,5 millions de kilomètres électriques parcourus sur la même période. Avec 9 millions de kilomètres, les Etats-Unis terminent en seconde position tandis que la Norvège complète le podium avec 2,8 millions de kilomètres parcourus.

Taux de pénétration : les petits pays en tête

Moins bien classée lorsqu'il s'agit de parler de taux de pénétration de l'électrique, la France arrive 8ème avec une part de marché moyenne de 0,72 %, soit juste devant la Chine qui dégringole au 9ème rang avec une part de marché de 0,71 %. Idem pour les Etats-Unis, classés 19ème avec un taux de pénétration de seulement 0,41 %.

De façon générale, c'est dans les plus petits pays que le taux de pénétration du véhicule électrique est le plus important. Première à l'échelle mondiale avec un taux d'électrification de 11,86 %, la Norvège est suivie par l'Islande, les Pays-Bas, l'Autriche, la Suède et la Suisse. Des pays qui ont en commun une étendue géographique limitée et un important pouvoir d'achat par habitant.

A un niveau plus global, si l'indice d'AlixPartners tend à démontrer une orientation progressive vers l'électrification, il souligne également que le point de bascule n'a pas encore été atteint. Au cours du second trimestre, les véhicules dits « électrifiés » n'ont représenté que 0,4% de tous les véhicules particuliers vendus à l'échelle mondiale.

Tesla en tête du classement constructeur

Naturellement favorisé par son offre 100 % électrique et ses véhicules à forte autonomie, Tesla arrive en première place du classement des constructeurs avec un volume « e-range » de 10,6 millions de kilomètres au cours du second trimestre 2017 (25 000 véhicules écoulés).

Seconde du classement, l'Alliance Renault Nissan totalise 6 millions de kilomètres et se place largement au-dessus d'autres constructeurs européens tels que BMW (2,03 millions) ou Volkswagen (1,05 millions).

Le rapport d'AlixPartners note enfin la forte présence des constructeurs chinois dont cinq figurent dans le « top 10 » : BYD, BAIC, Geely, Ninghai et Anhui.



Permalien :