Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

La plateforme d'interopérabilité Hubject s'internationalise vers la Chine et les Etats-Unis

Après l'Europe et le Japon, l'allemand Hubject vient d'annoncer un plan d'investissement supplémentaire de plusieurs millions d'euros pour étendre sa plateforme business et informatique de recharge vers les Etats-Unis et la Chine.
La plateforme d'interopérabilité Hubject s'internationalise vers la Chine et les Etats-Unis

Aux Etats-Unis, une filiale Hubject Inc. a déjà été créée par la maison-mère et les premiers partenariats sont en cours pour développer l'interopérabilité des bornes de charge de véhicule électrique de divers acteurs (opérateurs et fournisseurs).

Pour réussir cette internationalisation, la joint-venture berlinoise - aux actionnaires célèbres BMW Group, Bosch, Daimler, EnBW, innogy, Siemens ou encore le groupe Volkswagen -, a voté un plan d'investissement supplémentaire de plusieurs millions d'euros (le deuxième en un an) pour s'implanter sans attendre aux Etats-Unis mais aussi pour préparer le marché la Chine. En Asie, l'objectif du groupe est de trouver très rapidement un partenaire de joint-venture pour mettre en place une filiale chinoise d'ici fin 2017.

Devenir un standard mondial

Le crédo d'Hubject ? La simplicité. Chercher et trouver une borne de recharge, recharger et payer, tout doit être simple et fluide pour l'automobiliste à travers la plateforme B2B eRoaming d'Hubject qui prend en charge les badges de recharge et les applications mobiles de ses partenaires. Sur ces nouveaux continents, il faudra surmonter toujours les mêmes difficultés: des réseaux de recharge disparates dépourvus de toute norme qui rendent difficile la mise en œuvre d'une tarification souple. Pour y remédier, l'entreprise « veut (…) mettre en place des structures ouvertes propices à une croissance commune. »


intercharge Hubject


Hubject souhaite ainsi réussir en Chine et aux Etats-Unis ce qu'il a déjà accompli en Europe et au Japon en mettant en réseau plus de 300 opérateurs de bornes de recharge et opérateurs de services de mobilité électrique. Avec plus de 61 000 points de charge, Hubject gère actuellement le plus grand réseau de recharge multi-opérateur dans le monde – le réseau intercharge. Hubject veut faire de son service un standard mondial en matière de paiement sur les bornes de recharge.

Sur ces nouveaux marchés, Thomas Daiber, l'un des deux CEO de Hubject s'est montré très enthousiaste : « Nous voulons créer un écosystème numérique pour les nouveaux services de mobilité électrique au bénéfice de tous les acteurs. Notre équipe brûle d'envie de relever le défi. ».

Crédits : Hubject

Permalien :