Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Les nouveautés électriques et hybrides rechargeables du salon de Tokyo

Entre électrique, hybride rechargeable et hydrogène, le 45ème salon de l'automobile de Tokyo a apporté son lot de nouveautés. Concepts ou futurs modèles de série, découvrez la synthèse de l'Avere-France.
Les nouveautés électriques et hybrides rechargeables du salon de Tokyo

Daimler fait cap sur le poids-lourd !

S'il n'apportait pas de réelles nouveautés sur la partie voiture hormis les concepts révélés en septembre à Francfort, le groupe Daimler était bien plus présent sur la partie véhicules lourds avec la présentation en première mondiale du E-Fuso Vision One, un camion électrique de 23 tonnes annonçant son futur poids-lourd. Au programme : une batterie de 300 kWh de capacité et une autonomie théorique allant jusqu'à 350 km.


e fuso

Daimler et son poinds-lourd E-Fuso de 350 km d'autonomie


Capable d'embarquer jusqu'à 11 tonnes de charge utile, le E-Fuso Vision One sera à termes appelé à compléter la gamme d'utilitaires électriques du constructeur. Des modèles qui seront désormais regroupés sous l'appellation e-Fuso qui désignera les modèles « zéro émission » de la marque.


Honda met les watts avec le Sports EV Concept

Après avoir présenté une petite urbaine électrique le mois dernier au salon de Francfort, Honda révèle à Tokyo un nouveau concept électrique. Coupé au look décalé alliant technologie et rétro, Sports EV Concept puise son inspiration du modèle précédent avec ses optiques ovales et sa calandre communicante diffusant des messages aux piétons et aux autres véhicules.


honda

Honda présente son concept électrique Sports EV


Côté deux-roues, le constructeur présente également plusieurs innovations dont un concept de moto électrique auto-équilibrée et deux versions alternatives de son scooter PCX – l'une électrique et la seconde hybride – avec une commercialisation pour 2018 au Japon.


Lexus annonce ses futures technologies autonomes

Annonçant la prochaine génération de son vaisseau amiral LS, le concept LS+ précise également les ambitions de la marque en matière de voitures autonomes avec un dispositif baptisé « Teammate » dont l'arrivée est attendue à compter de 2020.

lexus

Le concept LS+ autonome de Lexus



Nissan confirme son crossover électrique

Chez Nissan, la grosse nouveauté du salon de Tokyo est le concept IMx. Annonçant 320 kW de puissance et plus de 600 km d'autonomie, il confirme l'arrivée d'un crossover électrique au sein de la gamme du constructeur nippon avec une commercialisation attendue « dans les prochaines années ».


IMx le crossover électrique de Nissan


Parmi les autres nouveautés de Nissan à Tokyo figure la version sportive de la nouvelle Leaf. Présentée sous forme de concept et baptisée « Nismo », celle-ci a toutes les chances d'intégrer la gamme dans un avenir proche.


Nissan "Nismo" , la sportive

Dans le pavillon réservé aux utilitaires, Nissan présentait enfin une version frigorifique de son e-NV200. Particularité : un groupe froid alimenté indépendamment par une batterie de 12 kWh. De quoi préserver l'autonomie en mode électrique.



Version frigorifique du e-NV200 de Nissan



Mitsubishi : un concept e-Evolution pour faire rêver

Présenté en première mondiale à Tokyo, le Mitsubishi e-Evolution n'annonce pas de modèle électrique en particulier mais précise les orientations de la marque en termes de design.


Mitsubishi e-Evolution, vitrine électrique conceptuelle de Mitsubishi e-Evolution


Désormais intégré à l'Alliance Renault-Nissan, Mitsubishi ne devrait pas proposer de nouveauté électrique avant l'horizon 2020, date à laquelle le constructeur projette de lancer une « kei-car » pour le marché japonais et un autre modèle dont les caractéristiques n'ont pas été précisées. D'ici là, le constructeur va continuer à faire évoluer son actuel Outlander PHEV avec une version à autonomie augmentée attendue en 2019.


Suzuki : un buggy décalé et électrique

Avec le e-Surviror, Suzuki nous offre un véritable moment de divertissement. A mi-chemin entre la voiture et le buggy, ce concept tout-terrain à deux places pourrait annoncer certaines évolutions esthétiques de la marque. Sur la partie électrique, aucune information n'a été communiquée par le constructeur.

Le e-survivor de Suzuki avec ses aires de buggy



Toyota sort le grand jeu !

Entre l'électrique, l'hybride et l'hydrogène, Toyota remporte haut la palme du nombre de concepts écologiques présentés à Tokyo.

En hydrogène, deux concepts sont présentés. Le premier est une berline familiale baptisée Fine-Comfort Ride dotée de 1000 km d'autonomie et censée donner les futures orientations du constructeur.

Beaucoup moins abstrait, le second concept présenté est un bus à hydrogène. Baptisé Sora, pour Sky, Ocean, River, Air, le concept préfigure le modèle que le constructeur souhaite commercialiser à partir de 2018 et qui sera vraisemblablement utilisé en 2020 pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Capable d'accueillir jusqu'à 79 passagers, le Sora est animé par deux piles à combustibles. Il est alimenté par dix réservoirs d'hydrogène totalisant 600 litres de capacité associés à une batterie Ni-Mh de 235 kWh.

Le bus à hydrogène Sora de Toyota


Sur la partie hybride, trois modèles sont à l'honneur : le concept cubique TJ Cruiser développé à partir de la plateforme TNGA, une version hybride inédite de la limousine Century et le GR HV Sports qui annonce l'arrivée de l'hybride sur des segments encore plus sportifs.

Le TJ Cruiser "cubique" ...



... et la HV Sports "concept"


Regroupé autour d'une nouvelle famille baptisée « concept-i », l'électrique se décline en trois concepts. Misant sur les technologies autonomes, le concept-i annonce 300 km d'autonomie et préfigure la voiture autonome que Toyota projette d'expérimenter au Japon à compter de 2020.

Plus urbain, le concept-i-Ride intègre également des technologies autonomes. Autorisant jusqu'à 150 km d'autonomie, il se positionne notamment comme une solution pour les systèmes d'autopartage. Solution du « dernier kilomètre », l'i-Walk est un petit transporteur personnel capable de s'adapter automatiquement à la taille de l'utilisateur. Spécialement conçu pour les zones piétonnes, il offre 10 à 20 km d'autonomie.


La « concept-i » préfigure la voiture autonome de Toyota


Le concept-i-Ride de Toyota, résolument plus urbain

Permalien :