Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Les bus électriques TOSA lancés à Genève

Reliant l'aéroport à la cité suisse de Carouge, la ligne 23 des transports publics genevois (TPG) vient de débuter l'exploitation commerciale de TOSA, des bus électriques dotés d'une technologie de biberonnage mise au point par ABB.
Les bus électriques TOSA lancés à Genève

Organisé le 5 décembre dernier, le voyage inaugural de cette nouvelle ligne longue de 12 kilomètres s'est déroulé en présence des autorités fédérales et cantonales suisses et des partenaires ayant participé au programme.

Déjà expérimentée en 2013 à l'aéroport de Genève, la technologie TOSA repose sur un système de biberonnage mis au point par ABB permettant d'assurer aux bus électriques la même flexibilité que les bus diesel tout en restant 100 % écologiques.

En pratique, le système repose sur un transfert d'énergie automatisé entre le véhicule et les stations via un bras articulé. Fonctionnant jusqu'à 600 kW, cette charge dure une vingtaine de secondes lors d'un arrêt sur la ligne et 4 à 5 minutes environ au terminus. Embarquées sur le toit, les batteries pèsent moins d'une tonne et peuvent emmagasiner jusqu'à 73 kWh d'énergie.

Actuellement développés dans une version articulée de 18 mètres permettant d'accueillir jusqu'à 133 voyageurs, les bus électriques TOSA offrent le même niveau de confort qu'un bus diesel et ont été mis au point par HESS, spécialiste suisse de l'autobus.



tosa




En pratique, les TPG prévoient un déploiement graduel des bus électriques TOSA. D'ici à juin 2018, la ligne 23 comportera 12 véhicules, 3 stations de recharge terminus, 13 stations de recharge flash ainsi que 4 chargeurs installés aux dépôts. Au total, 28 millions de francs suisses (24 millions d'euros) ont été investis dans le projet. Par rapport aux bus diesel, les bus électriques TOSA permettront d'économiser jusqu'à 410 000 litres de carburant par an et réduiront de 1 000 tonnes les émissions de CO2.

Bientôt à Nantes

Genève n'est pas la seule collectivité à s'intéresser au système. Nantes Métropole a également fait le choix de la technologie TOSA pour équiper son futur e-busway avec des bus HESS bi-articulés de 24 mètres. Les premiers véhicules sont attendus en septembre 2018.

Permalien :