Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Le guide pour la sécurité incendie en parking souterrain évolue pour intégrer les véhicules hydrogène

La Direction Générale de la Sécurité Civile a mis à jour son guide de préconisations relatif à la sécurité incendie dans les parkings couverts ouverts au public, publié en 2016. Plusieurs modifications y ont été apportées, dont la création d’un chapitre dédié au stationnement des véhicules à hydrogène.
Le guide pour la sécurité incendie en parking souterrain évolue pour intégrer les véhicules hydrogène

Après une première version publiée en 2016, le Guide pratique relatif à la sécurité incendie dans les parcs de stationnement couverts ouverts au public vient d'être modifié. Pour rappel, il résume l'ensemble des règles applicables aux parkings d'établissements recevant du public et aux immeubles de grande hauteur et s'adresse donc à leurs concepteurs, maitres d'ouvrage, exploitants et installateurs. Il ne s'applique pas aux bâtiments d'habitations, industriels ou tertiaires.


Des recommandations pour le stationnement des véhicules à hydrogène


En prévision du développement des véhicules à hydrogène, le guide se dote d'un chapitre dédié.

La présence d'un réservoir d'hydrogène peut engendrer deux risques majeurs : l'incendie et l'explosion en milieu confiné. Au cours d'essais d'incendie de véhicules, le seul risque observé a été la libération de l'hydrogène par la soupape de sécurité suite à l'augmentation de la température due à l'incendie d'une voiture à proximité. Le risque est moindre si l'hydrogène est stocké sous forme gazeuse : sous pression à 700 bars, l'évaporation est de 1 % par mois.

Les préconisations sont ainsi particulièrement strictes concernant les modèles hydrogènes. En l'absence d'études plus complètes sur le sujet, le guide préconise de faire stationner les véhicules à l'air libre, dans des espaces non couverts. Il ne s'agit cependant que d'une recommandation de la part de la Direction Générale de la Sécurité Civile, l'arrêté du 25 juin 1980 ne comportant pas à ce jour de dispositions spécifiques aux véhicules hydrogènes.


Les règles pour les bornes de recharge électrique


En 2016, le guide a fixé plusieurs règles quant à l'installation de points de charge pour véhicules électriques :

  • installation au rez-de-chaussée ou au niveau au dessus/en dessous
  • 20 points de charge maximum par compartiment et dix maximum par station
  • 150 kVA de puissance maximum simultanément délivrable
  • séparation de la station de recharge des autres emplacements par des parois pare-flammes de degré une heure ou E60 (R60 si murs porteurs)
  • deux extincteurs à eau de 6 kg à proximité
  • coupure d'urgence générale de l'alimentation électrique
  • matérialisation des emplacements

Dans des cas très précis, des exceptions à ces règles peuvent être accordées, pour les parkings situés en terrasse ou ceux équipés de sprinklers par exemple.

Retrouvez toutes les informations et les exceptions pour l'installation d'infrastructures de recharge électrique dans l'article dédiée.


Crédits : Honda

Permalien :