Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Flixbus s'associe au constructeur chinois BYD pour tester un autocar électrique en Allemagne

Après avoir lancé au printemps dernier une première ligne électique en France sur la liaison Amiens-Paris, Flixbus vient d'annoncer le lancement d'une nouvelle expérimentation sur 100 kilomètres en Allemagne, en partenariat avec le géant chinois BYD.
Flixbus s'associe au constructeur chinois BYD pour tester un autocar électrique en Allemagne

Reliant Francfort et Mannheim via l'aéroport de Francfort et Heidelberg sur près de 100 kilomètres, cette nouvelle ligne interurbaine 100 % électrique a été inaugurée par Flixbus et BYD le 26 octobre dernier. Quatre trajets sont déjà prévus par jour.

Capable d'accueillir jusqu'à 40 places assises et doté de plus de 300 kilomètres d'autonomie, l'autocar électrique se rechargera une à deux fois par jour grâce à deux stations de recharge de 80 kW réparties aux deux terminus : la gare routière centrale de Manneheim et Francfort.

Expérimentale, la ligne sera testée sur une période d'un an, ce qui permettra d'évaluer les performances de l'autocar sur quelque 125 000 kilomètres.

"BYD est fier de contribuer à rendre le transport plus propre en Allemagne. Même si la mise en service de bus urbains électriques a déjà fait ses preuves, les services interurbains électriques sont encore pratiquement inconnus en Europe. Néanmoins, ils peuvent être pratiques et rentables pour l'opérateur" a déclaré Isbrand Ho, Directeur général de BYD Europe.


Premiers retours positifs de la ligne Amiens-Paris


Pour Flixbus, le lancement de cette nouvelle ligne électrique en Allemagne est également l'occasion de faire un premier bilan sur la ligne Amiens-Paris lancée en mars dernier. Celle-ci recourt à deux autocars électriques de marque Yutong, fournis par le spécialiste français B.E Green, et offrent 60 places assises et une autonomie de 200 kilomètres.

Depuis sa mise en service, la ligne a parcouru plus de 76 000 kilomètres et ainsi éviter 70 tonnes de CO2. « Malgré la distance et la fréquence soutenue, le véhicule a démontré sa fiabilité depuis son premier trajet en n'ayant connu aucune panne, électrique ou moteur » souligne Flixbus, qui effectue jusqu'à deux rotations par jour.


Illustration : BYD

Permalien :